Cost-of-illness study of inflammatory bowel disease patients treated with anti-TNF therapy in a French referral centre - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Cost-of-illness study of inflammatory bowel disease patients treated with anti-TNF therapy in a French referral centre

Etude des coûts de prise en charge des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales sous Anti-TNF alpha dans un CHU en France

(1)
1

Abstract

OBJECTIF : Dans la population des patients atteins de maladies inflammatoires chroniquesintestinales (MICI) un nombre important d'entre eux nécessite des traitements par Anti-TNF alpha. Ces molécules représentent un coût important et grandissant pour la société. Peud'études se sont intéressées aux couts de prise en charge des MICI depuis la venue de ces nouvelles molécules. Le but de notre étude était d'analyser les coûts de prise en charge despatients MICI sous Anti-TNF alpha et d'identifier les facteurs déterminant ces coûts. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Tous les patients vus en consultation ou en hôpital de jour atteints de maladie de Crohn (MC) ou de rectocolite hémorragique (RCH) bénéficiant d'un traitement par anti-TNF alpha ont été inclus prospectivement, les coûts liés à leur prise en charge ont été recueillis sur une période d'un an précédant l'inclusion. Les coûts d'hospitalisations, chirurgies, médicaments, transports, consultations et examens complémentaires ont été pris en compte du point de vue de l'assurance maladie. RÉSULTATS : 108 patients ont été inclus dans l'analyse, 83 MC et 25 RCH. Le coût moyen d'un patient sur une année était de 15 775€ IC 95% : 1 622€-29 928€. La majorité des coûts étaient constituée des médicaments représentant 84% des coûts directs totaux. Les hospitalisations et la chirurgie représentaient une part mineure de ces coûts avec respectivement 11% et 2%. Les patients avec RCH coûtaient en moyenne plus cher que ceux avec une MC : 17 376€ contre 15 292€ (p=0,207). En analyse univariée puis multivariée, l'antécédent de switch d'anti-TNF était le seul facteur associé à un coût de priseen charge plus important (p=0,0018). CONCLUSION : Cette étude est la première à évaluer chez cette population le coût direct de prise en charge sur une période d'un an évaluée à 15 775€. Les biothérapies représentent la majeure partie des coûts de prise en charge avec une part mineure de la chirurgie et des hospitalisations. Compte tenu de ces coûts importants et de leur répartition, l'arrivée des biosimilaires aura un impact économique majeur dans la prise en charge de ces patients
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_LAWTON_JEAN.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297452 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297452 , version 1

Cite

Jean Lawton. Etude des coûts de prise en charge des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales sous Anti-TNF alpha dans un CHU en France. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03297452⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
63 View
25 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More