Is speckle tracking echocardiography a useful tool in the working diagnosis of patients with chest pain, elevated troponins and normal coronary angiography? - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Is speckle tracking echocardiography a useful tool in the working diagnosis of patients with chest pain, elevated troponins and normal coronary angiography?

Le strain multicouche, un nouvel outil pour différencier myocardite et infarctus du myocarde en cas de douleur thoracique à troponines positives avec coronarographie normale ?

(1)
1

Abstract

INTRODUCTION: L'IRM cardiaque est le seul examen permettant de différencier myocardite et infarctus du myocarde (IDM) dans le cadre d'une douleur thoracique avec troponines positives et coronarographie normale. OBJECTIF : Evaluer l'apport diagnostique de la déformation myocardique dans les 3 couches myocardiques comparée à l'IRM dans cette population. MÉTHODES : Nous avons étudié 79 patients. 2groupes ont été formés à partir des résultats de l'IRM : myocardite ou IDM. La fonction myocardique a été évaluée en imagerie de strain par le biais du strain longitudinal multicouche (transmural, sous-endocardique et sousépicardique) d'un point de vue global, régional et segmentaire. RÉSULTATS : Les strains longitudinaux globaux n'étaient pas significativement différents entre les deux groupes, seul le gradient transmural était légèrement plus faible dans le groupe IDM (4.6±1.0 vs 5.1±0.9, p=0.024). Les analyses multicouches régionales ont montré des valeurs de strain longitudinal plus faibles dans les IDM que dans les myocardites, avec une différence significative dans les régions septale et médio-ventriculaire. Au niveau segmentaire, en présence de rétention tardive en gadolinium, toutes les valeurs de strain étaient significativement plus faibles dans le groupe des IDM(GLS-trans: 16.2±6.5 vs 19.2±5.5, p<0.001 ; GLS-epi: 13.5±5.0 vs 16.6±4.9, p<0 .001 ; GLS-endo: 20.0±9.3 vs 22.7±7.4, p=0.005). Le seul paramètre prédictif d'IDM en régression logistique était le gradient endoépi des segments médio-ventriculaires (p=0.013; 0R = 2.03 (95% IC[1.16-3.55])). CONCLUSION : Ces résultats suggèrent que l'évaluation du strain longitudinal multicouche pourrait être utile chez les patients admis pour douleur thoracique avec troponines positives et coronarographie normale pour différencier myocardite et infarctus du myocarde.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_GENSAC_CHARLOTTE.pdf (741.5 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297670 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297670 , version 1

Cite

Charlotte Gensac. Le strain multicouche, un nouvel outil pour différencier myocardite et infarctus du myocarde en cas de douleur thoracique à troponines positives avec coronarographie normale ?. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297670⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
16 View
72 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More