Knowledge, factors favoring and hindering seasonal influenza vaccination among private practice nurse in Moselle (France) during the winter of 2017-2018 - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Knowledge, factors favoring and hindering seasonal influenza vaccination among private practice nurse in Moselle (France) during the winter of 2017-2018

Connaissances, facteurs favorisants et freins à la vaccination antigrippale saisonnière des infirmiers en exercice libéral en Moselle au cours de l'hiver 2017-2018

(1)
1

Abstract

INTRODUCTION : l'attitude du personnel soignant en France face à la vaccination antigrippale semble être en contradiction avec les connaissances scientifiques, et aller à l'encontre des recommandations des autorités de santé. En effet les taux de vaccination sont bien en deçà des objectifs, a fortiori parmi les professionnels infirmiers. !:interrogation des IDE exerçant en soins primaires, en contact étroit avec les patients jugés à risque, sur leurs freins et leur motivation vis-à-vis de cette vaccination pourrait permettre de mieux comprendre cette situation et d'agir pour l'améliorer, et ainsi protéger les patients les plus vulnérables face à ce virus. Notre étude vise à interroger cette catégorie de soignants et pourra compléter les résultats de l'enquête menée récemment sur le même thème chez les infirmières hospitalières.OBJECTIFS : Décrire les connaissances, les facteurs favorisants et les freins à la vaccination antigrippale saisonnière chez les infirmiers diplômés d'Etat (IDE) exerçant en libéral, en Moselle, en 2017-2018. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Il s'agit d'une étude épidémiologique observationnelle transversale descriptive et comparative, monocentrique, réalisée par questionnaire anonyme informatisé, portant sur les connaissances de la transmission du virus, les motivations et les réticences à cette vaccination saisonnière. Le questionnaire a été envoyé par e-mail, auprès de la population infirmière en exercice libéral en Moselle en 2017. Le recueil a été effectué du 1er décembre 2017 au 31 mars 2018. RÉSULTATS : : 112 questionnaires ont été recueillis sur 840 envoyés. Il a été constaté une plus forte participation à la vaccination chez le personnel infirmier masculin, et chez les IDE de 50 ans et plus. 67.9% des IDE interrogés n'étaient pas vaccinés contre la grippe pour l'hiver 2017-2018. Les principales motivations à la vaccination étaient: ne pas vouloir transmettre la grippe aux patients (68%), ne pas vouloir la transmettre à leurs proches (56%) et ne pas vouloir être contaminé (42%). Les freins principaux à la vaccination antigrippale étaient: le fait d'être contre la vaccination en général (27.8%), les raisons portant sur le manque de confiance sur le vaccin en lui-même (manque d'efficacité (22.2%) et peur des effets secondaires)., et le manque de connaissance sur la maladie et sa contagiosité (20.4% pensaient que la vaccination n'était pas utile dans leur cas, 16.7% ne pensaient pas faire partie de la population à risque, 3.7% disaient ne pas se sentir concernés). Les deux mesures incitatives à la vaccination antigrippale les plus fréquemment citées étaient d'avoir une meilleure information sur l'efficacité et la tolérance du vaccin. 75% des IDE interrogés disent qu'ils se feraient vacciner si la vaccination antigrippale devenait obligatoire pour les professionnels de santé. CONCLUSION : : Le taux de couverture vaccinale des IDE en exercice libéral en Moselle au cours de la saison 2017-2018 était de 26%, taux légèrement supérieur à celui observé chez les IDE exerçant au sein des HPM, mais malgré tout bien en deçà des objectifs fixés par l'OMS de 75%. Les principaux freins à la vaccination sont un manque de connaissance sur l'efficacité et la tolérance du vaccin. Les IDE ne se considèrent pas comme à risque, ou comme des vecteurs potentiels de la maladie. Une meilleure information sur la transmission de la grippe, l'efficacité et la tolérance du vaccin pourrait permettre d'augmenter les taux de participation à la vaccination antigrippale saisonnière. l'éventualité d'une vaccination antigrippale obligatoire semblerait recevoir l'accord de 75% des IDE interrogés. Cette obligation vaccinale pourrait augmenter la crédibilité du vaccin dont l'efficacité est à l'heure actuelle clairement mise en doute.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_JOLIVALT_CELINE.pdf (645.29 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297686 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297686 , version 1

Cite

Céline Jolivalt. Connaissances, facteurs favorisants et freins à la vaccination antigrippale saisonnière des infirmiers en exercice libéral en Moselle au cours de l'hiver 2017-2018. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297686⟩
33 View
33 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More