Spatial localization of retinal anomalies in regular cannabis users : the relevance of the multifocal electroretinogram - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Spatial localization of retinal anomalies in regular cannabis users : the relevance of the multifocal electroretinogram

Localisation spatiale des anomalies rétiniennes chez les consommateurs réguliers de cannabis : pertinence de l'électrorétinogramme multifocal

(1) , (1)
1

Abstract

Le cannabis est l'une des drogues psychoactives les plus consommées dans le monde. Ses effets délétères et graves sur l'Homme en font un défi majeur de santé publique. Le cannabis est notamment une substance neuromodulatrice capable d'agir sur les voies de neurotransmission glutamatergique et dopaminergique. L'impact de la consommation régulière de cannabis sur le fonctionnement cellulaire rétinien est étudié pour connaitre par extension les dysfonctionnements induits par la substance sur le système nerveux central. Les travaux de recherche en électrophysiologie rétinienne ont montré qu'il existait un retard dans la transmission de l'information visuelle de la rétine au cerveau via le nerf optique d'environ 6 ms chez les consommateurs réguliers de cannabis. Ce retard se situait plus précisément au niveau des cellules bipolaires et des cellules ganglionnaires de la rétine. Ces résultats sont issus des données de l'électrorétinogramme flash et de l'électrorétinogramme pattern qui fournissent des mesures globales provenant de la rétine. Ce travail présente les mesures de l'électrorétinogramme multifocal destinées à étudier la localisation spatiale précise des anomalies rétiniennes chez les consommateurs réguliers de cannabis. Il existait une augmentation des temps de latence dans la transmission du signal visuel de la rétine centrale - macula et région maculaire- à la périphérie proche chez les consommateurs réguliers de cannabis. Ces résultats traduisent un retard par le système des cônes principalement des cellules bipolaires ON et OFF. Il est supposé que le cannabis altère la phototransduction en modifiant la transmission synaptique rétinienne. Les résultats de l'électrorétinogramme multifocal ont permis d'améliorer les connaissances à propos des mécanismes neurotoxiques du cannabis.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_SARRE_DAPHNE_HENRION_MARIE_LAURE.pdf (6.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297690 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297690 , version 1

Cite

Daphné Sarre, Marie-Laure Henrion. Localisation spatiale des anomalies rétiniennes chez les consommateurs réguliers de cannabis : pertinence de l'électrorétinogramme multifocal. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03297690⟩
25 View
6 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More