Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge pré-hospitalière des traumatisés graves aux centres hospitaliers de Saint Dié et Gérardmer : étude rétrospective observationnelle de mai 2017 à mai 2019

Résumé : INTRODUCTION : Les traumatismes graves sont un probl me de santé publique majeur car source de décès précoces et de handicap lourds évitables. OBJECTIFS : Analyser les pratiques cliniques pré hospitalières des SMUR des centres hospitaliers de Saint Dié des Vosges et de Gérardmer et analyser la prise en charge au SAU de Saint Dié des patients traumatisés graves Une analyse de la gestion et de l'orientation des patients vers les Trauma Center a été effectuée. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Étude rétrospective observationnelle recensant l'ensemble des patients traumatisés graves sur les centres hospitaliers de Gérardmer et Saint Dié des Vosges de mai 2017 à mai 2019 inclus. Les données ont été recueillies à partir des feuilles d'intervention primaire SMUR puis complétées par des informations recueillies dans les dossiers RESURGENCES® des patients. Enfin, le devenir des patients a été consulté sur les dossiers HOPITAL MANAGER® et DX CARE®. Les informations ont été anonymisées. RÉSULTATS : 109 traumatisés graves ont été recensés. L'âge moyen des patients était de 41 ± 21 ans avec un sex ratio de trois hommes pour une femme. 48% des accidents étaient des accidents de la voie publique et 45% des accidents de la vie courante avec une majorité de chute. Le temps médian pour arriver sur les lieux est de 12 minutes et le temps médian d'intervention sur les lieux est de 32 minutes. Les lésions les plus fréquentes sont les lésions des membres (47,2%), puis les lésions craniocérébrales (43,5%) et les lésions thoraciques (31,5%). Ce sont les lésions thoraciques et craniocérébrales qui entrainent le plus de mortalité. 16 patients sont décédés, 15 sur place et 1 au SAU de Saint Dié des Vosges. 46,4% des bilans hospitaliers radiologiques concordaient avec le bilan lésionnel préhospitalier et 44,1% des lésions étaient non diagnostiquées en préhospitalier 25 patients étaient en état de choc dont 4 patients en ACR, 12 présentaient un traumatisme crânien grave et 15 patients ont été intubés. 30 patients ont été sous triés et 6 patients sur trié sur 109 patients selon la classification du réseau RENEAU. 14 patients ont été transférés secondairement du SAU de Saint Dié au CHU de Nancy. Finalement, 56% des patients répondaient à la définition du polytraumatisé. CONCLUSION : La prise en charge du patient traumatisé grave doit être codifiée, standardisée et adaptée à chaque patient. Le bilan lésionnel initial pourrait être amélioré ainsi que la prise en charge du patient traumatisé crânien grave Le sous triage est important, soulignant la nécessité de la construction d'un réseau régional partageant un algorithme de triage, destiné à améliorer la pertinence de l'orientation des patients.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297871
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 2:51:22 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:39:59 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297871, version 1

Citation

Dorian Brucker. Prise en charge pré-hospitalière des traumatisés graves aux centres hospitaliers de Saint Dié et Gérardmer : étude rétrospective observationnelle de mai 2017 à mai 2019. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297871⟩

Share

Metrics

Record views

15