Pratique du tiers payant dans les pharmacies du Grand Est : évaluation de l'organisation et du ressenti afin de dégager des perspectives et axes d'amélioration - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Pratique du tiers payant dans les pharmacies du Grand Est : évaluation de l'organisation et du ressenti afin de dégager des perspectives et axes d'amélioration

(1)
1

Abstract

La pratique de la dispense d'avance de frais de santé est devenue, au fil des années, une notion essentielle dans le système de soins français pour les patients. Le tiers-payant tire sa source dans le régime minier et s'est largement développé grâce aux nombreuses réformes de l'Assurance Maladie, et aux innovations telles que la création de la Carte Vitale ou l'émergence des Feuilles de Soins Électroniques. Le pharmacien d'officine, véritable acteur dans ce domaine, a su faire évoluer son métier et sa méthode pour devenir le professionnel de santé pratiquant le plus le tiers-payant. Pour cela, il est aujourd'hui accompagné d'acteurs indispensables comme les Organismes Concentrateurs Techniques, les Logiciels de Gestion d'Officine, ou encore les différentes caisses d'Assurance Maladie, qui lui permettent de proposer une dispense d'avance de frais à ses patients. Mais la pratique du tierspayant pose aujourd'hui certains problèmes aux officines, et plusieurs rapports font état de ces difficultés. En effet, les rejets de remboursements et les impayés des caisses de protection sociale peuvent devenir importants, et la gestion de ces réclamations devient de plus en plus chronophage. Les objectifs de ce travail sont donc d'analyser et d'évaluer la pratique du tiers-payant dans les pharmacies du Grand Est pour en dégager leur organisation générale et proposer des perspectives et axes d'améliorations. Un questionnaire a donc été diffusé dans toutes les officines de la région pour établir une vision globale de cette organisation. Il est important de noter que cette enquête est déclarative et que les résultats peuvent être biaisés par l'estimation des participants. En effet, la notion de tiers-payant est difficilement quantifiable et les marqueurs d'une bonne pratique manquent encore aujourd'hui. Néanmoins, l'étude menée nous permet de prétendre que les pertes financières associées au tiers-payant sont importantes, mais que celles-ci peuvent être réduites par la mise en place d'un rapprochement bancaire ou une bonne organisation dans la gestion des rejets de remboursements. Plusieurs évolutions sont possibles pour améliorer la pratique du tiers-payant aujourd'hui : l'harmonisation des pièces justificatives AMC, la consultation en ligne des droits des assurés, ou la standardisation des taux de remboursements des organismes complémentaires peuvent devenir des actions concrètes permettant la simplification de cette mission. Néanmoins, les pharmaciens sont conscients qu'une amélioration dans la mise en place quotidienne du tiers-payant par les équipes officinales est nécessaire pour mener à bien cette pratique.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2019_PY_JEREMIE.pdf (4 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03297936 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297936 , version 1

Cite

Jérémie Py. Pratique du tiers payant dans les pharmacies du Grand Est : évaluation de l'organisation et du ressenti afin de dégager des perspectives et axes d'amélioration. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297936⟩
45 View
161 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More