Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Quel avenir pour ma contraception ? : de la diversité des méthodes pharmacologiques traditionnelles à leur remise en cause : va-t-on vers un plébiscite des méthodes alternatives et quelle sont-elles ?

Résumé : La contraception a depuis ses débuts pris une place importante dans la vie des femmes. La responsabilité contraceptive est assurée largement par les femmes car ce sont elles qui disposent d'un arsenal thérapeutique le plus diversifié. Le choix de leur contraception se fera pour la majorité des contraceptifs avec un professionnel de santé lors d'une consultation dédiée pour déterminer les éventuelles contreindications. Il sera important d'évoquer les différentes méthodes possibles ainsi que les effets indésirables potentiels. Ceci dans le but d'obtenir la meilleure observance possible de la part de la patiente. Cependant la contraception est aussi remise en cause par la crainte de ses effets indésirables avérés ou potentiels. En effet la contraception véhicule toujours de nombreux a priori qu'il sera important de discuter lors de la prescription et de la délivrance du contraceptif. En parallèle, des nouveaux moyens de contraception sont en développement. Ils concernent majoritairement une contraception dédiée aux hommes qui est très peu présente dans le visage contraceptif actuel. De nombreuses années de recherche sont encore à prévoir pour ce type de contraceptif. Une enquête ciblant les étudiants a été mise en place à l'Université de Lorraine au cours du mois de mai et juin 2019. L'objectif de cette étude a été de mieux connaître les habitudes contraceptives ainsi que le ressenti des étudiants vis-à-vis de la contraception. Plusieurs axes ont été développés allant du type de contraception utilisé, aux éventuels effets indésirables de cette dernière mais aussi les critères souhaités d'une contraception idéale. Le pharmacien, après le prescripteur du contraceptif s'il y a lieu, en tant que professionnel de santé est le dernier intervenant du circuit et de ce fait a une place particulière. En complément de la délivrance, il pourra interroger la patiente sur d'éventuelles contre-indications et discuter d'éventuels effets indésirables. Ceci est d'autant plus important dans le cas d'un renouvellement du contraceptif pour favoriser l'observance notamment quand on note qu'une prescription de contraceptif est généralement valable sur une longue période (un an pour la pilule par exemple).
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUPHA_T_2019_ZANON_SANDRA.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03297943
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 2:54:01 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03297943, version 1

Citation

Sandra Zanon. Quel avenir pour ma contraception ? : de la diversité des méthodes pharmacologiques traditionnelles à leur remise en cause : va-t-on vers un plébiscite des méthodes alternatives et quelle sont-elles ?. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03297943⟩

Share

Metrics

Record views

4