Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation hémodynamique et microcirculatoire de l'administration de Vasopressine versus Norépinéphrine dans un modèle porcin d'arrêt cardiaque réfractaire réanimé

Résumé : INTRODUCTION : Il n'existe pas actuellement de données concernant l'étude des effets de la Vasopressine dans les états de choc post-arrêt cardiaque réfractaire. Nous proposons d'étudier, dans un modèle porcin, les effets de l'administration de Vasopressine versus Norépinéphrine sur l'hémodynamique, la microcirculation et les fonctions d'organes dans les 6 premières heures de réanimation d'un arrêt cardiaque réfractaire sous assistance cardiaque totale par Extracorporeal Membrane Oxygenation (ECMO). MATÉRIEL ET MÉTHODES : 20 cochons ont été randomisés en deux groupes, soit Vasopressine soit Norépinéphrine, avec un objectif de PAM à 65 mmHg. Un arrêt cardiaque réfractaire d'origine ischémique était créé chirurgicalement sous anesthésie générale et une assistance circulatoire par ECMO veino-artérielle était débutée à 30 minutes de réanimation cardio-pulmonaire. La réanimation durait ensuite six heures dans chaque groupe de randomisation. Le débit d'ECMO était fixe. L'évolution des conséquences du choc étaient évaluées par la lactatémie et la microcirculation (SDF sublingual, NIRS tissulaire) aux temps basal, H0 (départ ECMO), H3 et H6. Les fonctions rénales et hépatiques étaient évaluées par biologie standard (créatinine, transaminase) et mesure de débit dans l'artère carotidienne. Les animaux étaient mis à mort à la fin du protocole. RÉSULTATS : Les conditions expérimentales étaient respectées pour les 20 animaux (Vasopressine n=10 ; Norépinéphrine n=10). Les groupes étaient comparables sur la réalisation du choc et sa gravité. Il n'y avait pas de différence significative entre les populations sur le débit d'ECMO, le niveau de PAM. Il y avait une différence significative sur le remplissage vasculaire (12750 [10250 – 14500] millilitres dans le groupe Norépinéphrine versus 4000 [3250 - 4875] millilitres dans le groupe Vasopressine ; p < 0,05). Il y avait une différence significative entre le groupe Norépinéphrine et le groupe Vasopressine sur la clairance du lactate (en %) entre H0 et H6 (25,66 [9,19 – 36,83) vs 65,30 [42,65 – 79,39], p < 0,05). Il n'y avait pas de différence entre les deux groupes sur les indices de microcirculation sublinguale (index de flux microcirculatoire, pourcentage de vaisseaux perfusés, proportion des vaisseaux perfusés, densité de vaisseaux perfusés). Les valeurs de NIRS et manoeuvre d'occlusion vasculaire (StO2 basale, ΔStO2, pente de décroissance et de remontée) étaient comparables entre les populations. Les fonctions rénale et hépatique étaient altérées par le choc mais sans différence entre les deux groupes au cours du protocole. CONCLUSION : L'administration de Vasopressine est associée à une amélioration de la clairance du lactate par rapport à l'administration de Norépinéphrine dans les états de choc post-arrêt cardiaque réfractaire mis sous ECMO veino-artérielle. Elle n'est pas assimilée à une réversion des conséquences microcirculatoires et métaboliques.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUMED_T_2020_KLEIN_THOMAS.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03298066
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 3:00:12 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298066, version 1

Citation

Thomas Klein. Evaluation hémodynamique et microcirculatoire de l'administration de Vasopressine versus Norépinéphrine dans un modèle porcin d'arrêt cardiaque réfractaire réanimé. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨hal-03298066⟩

Share

Metrics

Record views

4