Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Intérêt du score ARISCAT dans la prédiction de survenue de complications pulmonaires en post-opératoire de chirurgie majeure non cardiaque chez les patients de réanimation chirurgicale au CHRU de Nancy

Résumé : INTRODUCTION : Les complications pulmonaires post-opératoires (CPP) sont fréquentes et responsables d'une morbi-mortalité importante. En 2010, le score ARISCAT a été créé dans le but de prédire la survenue de CPP afin d'identifier les patients non réanimatoires les plus à risques et d'adapter leur prise en charge. L'objectif principal de ce travail est d'étudier l'association entre le score ARISCAT et la survenue de CPP chez les patients de réanimation ou d'USCC, en post-opératoire d'une chirurgie majeure non cardiaque. Les objectifs secondaires sont d'identifier les chirurgies les plus à risque de CPP, identifier les facteurs de risque de CPP dans notre population, déterminer le délai moyen de survenue des CPP et étudier la corrélation entre le score ARISCAT et d'autres scores pronostiques. MATÉRIEL ET MÉTHODES : Étude observationnelle prospective monocentrique ouverte de type cas-témoins, avec inclusion des patients entre le 1er Mai 2018 et le 30 Avril 2019. Étaient inclus tous les patients majeurs sans limite d'âge, ayant subi une chirurgie majeure non cardiaque, programmée ou urgente, sous anesthésie générale, et admis dans le service de Réanimation et Surveillance Continue chirurgicale JM Picard. A chaque inclusion, un calcul du score ARISCAT ainsi que le recueil de données concernant l'anesthésie, la chirurgie, le séjour et les antécédents du patient étaient effectués. Les variables recueillies faisaient l'objet d'analyses statistiques afin d'en déterminer l'association. RÉSULTATS : 167 patients étaient inclus, âgés en moyenne de 64,5 ± 10 ans avec une majorité d'hommes (67,1%). 15,6% d'entre eux présentaient une CPP. Le délai moyen d'apparition des CPP était de 3,5 ± 3,7 jours. Le score ARISCAT, à 43 ± 11, n'était pas associé de manière significative à la survenue de CPP (p > 0,1). Aucun type d'abord chirurgical ne constituait un facteur de risque de CPP. Les patients présentant un score SOFA respiratoire ou un score IGS 2 élevés étaient plus à risque de développer une CPP (p < 0,01 et p = 0,01). L'analgésie péridurale constituait un facteur protecteur de CPP (p < 0,05). Il n'existait pas d'association significative entre les scores ASA, SOFA respiratoire, IGS2 et ARISCAT. CONCLUSION : Le score ARISCAT ne semble pas prédictif de CPP pour les patients de réanimation en post-opératoire d'une chirurgie majeure non cardiaque. Les principaux critères pronostiques qui constituent ce score ne sont pas retrouvés dans notre population. Les mesures préventives de CPP doivent être appliquées selon les recommandations. Dès que l'intervention la justifie, l'analgésie péridurale reste un outil majeur de prévention des CPP.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03298077
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 3:00:32 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298077, version 1

Citation

Léa Poisson. Intérêt du score ARISCAT dans la prédiction de survenue de complications pulmonaires en post-opératoire de chirurgie majeure non cardiaque chez les patients de réanimation chirurgicale au CHRU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨hal-03298077⟩

Share

Metrics

Record views

3