A priori risk analysis on the implementation of the virtual drug in a medication management software - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

A priori risk analysis on the implementation of the virtual drug in a medication management software

Analyse de risques a priori sur la mise en place du médicament virtuel dans un logiciel d'aide à la prescription

(1)
1

Abstract

Le Centre Hospitalier Régional (CHR) Metz-Thionville s'est engagé en 2014 dans une démarche d'informatisation du dossier patient et des processus de soins. Le logiciel DxCare® de l'éditeur Dedalus (ex-Medasys) a été choisi pour remplir ces fonctions. Avec la version 7.7 de ce logiciel, apparaît une nouvelle fonctionnalité : le médicament virtuel (MV). Le MV est une manière de nommer les médicaments. Il s'agit d'un libellé associant la dénomination commune de la substance active, le dosage et la forme pharmaceutique du médicament. Le MV promet de nombreux avantages comme la simplification des échanges de pharmacovigilance et les retours d'expérience, mais également une meilleure interopérabilité des différents systèmes informatiques de santé. Le but de ce travail est d'identifier les risques potentiels liés au MV, avant le passage de la version 7.5 à la version 7.7 du logiciel, et de décider si la généralisation du MV est envisageable. Ces risques sont mis en évidence au cours d'une une analyse de risques a priori basée sur la méthode AMDEA. Au cours de l'étude, 33 nouveaux risques liés à la mise en place du MV ont pu être mis en évidence. Ces nouveaux risques sont présents à toutes les étapes de la prise en charge médicamenteuse des patients, du paramétrage du logiciel de prescription jusqu'à l'administration du médicament. La majorité des risques (n = 15, soit 45 %) sont cependant retrouvés à l'étape de prescription. Environ un tiers de l'ensemble des risques mis en avant (n = 12) sont identifiés « acceptables à évaluer » et « non acceptables » selon la matrice d'acceptabilité AMDEA. Ces risques sont jugés prioritaires et nécessitent de ce fait la mise en place d'actions d'amélioration visant à les pallier. La généralisation du MV à l'ensemble des processus de la PECM conduit à des risques nouveaux. Le déploiement de cette fonctionnalité au CHR Metz-Thionville a donc été repoussé. L'éventualité d'utilisation du MV dans DxCare® sera réévaluée au gré des améliorations apportées à la fonctionnalité, notamment par les éditeurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2020_SPORRER_BENJAMIN.pdf (13.14 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03298138 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298138 , version 1

Cite

Benjamin Sporrer. Analyse de risques a priori sur la mise en place du médicament virtuel dans un logiciel d'aide à la prescription. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨hal-03298138⟩
42 View
157 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More