Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Valeur de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, en association à l'analyse morphologique conventionnelle, dans la différentiation des tumeurs malignes et bénignes des tissus mous

Résumé : INTRODUCTION : La caractérisation des tumeurs non graisseuses des tissus mous (TNGTM) reste un défi majeur, du fait d'un nombre substantiel de tumeurs indéterminées après l'analyse IRM conventionnelle. Une approche multiparamétrique systématisée en IRM pourrait améliorer leur caractérisation. L'objectif est d'évaluer les performances diagnostiques de l'IRM conventionnelle, de la perfusion (DCE-P), de la diffusion (DWI) et de la spectroscopie (H-MRS) dans la différentiation entre TNGTM malignes et bénignes. MATÉRIEL ET MÉTHODES : 288 patients furent inclus prospectivement entre novembre 2009 et août 2017. Un radiologue spécialisé en ostéo-articulaire (R1) et un radiologue généraliste (R2) ont analysé les caractéristiques morphologiques de chaque TNGTM en IRM conventionnelle, pour les classer en trois groupes : bénin, malin et indéterminé. Deux autres radiologues ont ensuite analysé les paramètres fonctionnels (DCE-P, DWI, H-MRS) de chaque tumeur indéterminée, individuellement puis en combinaison. Les sensibilités, spécificités et exactitudes de chaque test ont évaluées selon le post-hoc test. RÉSULTATS : Les 288 TNGTM incluaient 104 (36.1%) tumeurs malignes et 184 (63.9%) tumeurs bénignes. L'analyse en IRM conventionnelle a permis de déterminer la nature de 99 tumeurs pour R1 avec sensibilité, spécificité, exactitude de 100%, 73.3% et 87.9% respectivement, et de 133 tumeurs pour R2 avec sensibilité, spécificité, exactitude de 100%, 69.9% et 83.7% respectivement. Les 189 tumeurs indéterminées selon R1 ont bénéficié des explorations fonctionnelles. La meilleure performance dans l'analyse fonctionnelle de ces tumeurs fut obtenue avec la combinaison DWI + HMRS (exactitude de 77.4%). La meilleure sensibilité (91.8%) fut obtenue avec la DWI seule et la meilleure spécificité (100%) avec la combinaison des trois techniques. Un algorithme d'évaluation empirique basé sur les données d'IRM fonctionnelle fut ainsi déterminé, permettant de classer 33.3% des TNGTM indéterminées selon R1 et 35.3% des TNGTM indéterminées selon R2. CONCLUSION : En combinaison à l'analyse IRM conventionnelle, les techniques d'IRM fonctionnelle ont permis de réduire d'un-tiers le nombre de tumeurs indéterminées par rapport à l'analyse conventionnelle seule.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUMED_T_2019_DODIN_GAUTHIER.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03298346
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 3:31:10 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298346, version 1

Citation

Gauthier Dodin. Valeur de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, en association à l'analyse morphologique conventionnelle, dans la différentiation des tumeurs malignes et bénignes des tissus mous. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03298346⟩

Share

Metrics

Record views

8