Analyse rétrospective bicentrique de manchons métaphysaires dans les arthroplasties totales de genou : études des complications et de la survie à 2 ans - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Bicentrique retrospective analysis of metaphysal sleeves in knee arthroplastie : study of complication and survivorship at two years

Analyse rétrospective bicentrique de manchons métaphysaires dans les arthroplasties totales de genou : études des complications et de la survie à 2 ans

Abstract

INTRODUCTION : Le nombre de reprises de prothèses totales de genou est en constante augmentation. De plus en plus de chirurgiens sont donc confrontés à des changements de plus en plus complexe. La gestion du stock osseux est un enjeu important afin d'obtenir une tenue primaire stable de l'implant. L'utilisation de manchons métaphysaires est un bon moyen de fixation, permettant de réduire les contraintes liées aux implants utilisant une fixation épiphyso-diaphysaire. Ils permettent une fixation avec une utilisation moins importante de ciment, point très important dans la gestion des infections. Le but principal de notre étude est d'évaluer la fiabilité de ces manchons à court terme en étudiant la survie et le taux d'échec pendant l'intégration. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Nous avons réalisé une étude rétrospective bicentrique au CHRU de NANCY dans le service d'orthopédie du centre chirurgical E. Gallé et le service d'orthopédie du Groupe Hospitalier de la Croix Saint-Simon Paris. Tous les patients opérés d'une reprise de prothèse totale de genou par une prothèse sigma TC3® ou SROM Noiles® (laboratoire Depuy®, Warsaw Indiana) dans les deux services ont été inclus avec un suivi d'au moins deux ans. Les caractéristiques de la population ont été recensées et analysées, ainsi que les différentes complications. RÉSULTATS : Deux cent quatre-vingts patients opérés d'une prothèse sigma TC3® ou SROM Noiles® entre janvier 2011 et février 2017 ont été inclus. Au total 547 manchons ont été analysés avec un recul de deux ans. Le taux de survie pour non intégration de ces 547 manchons était de 90,9% (IC 0,885 ;0,933). Les analyses univariées ne font pas ressortir de facteur diminuant de façon statistiquement significative la survie des manchons (p>0,05). CONCLUSION : Notre étude rapporte donc une survie des manchons élevée, d'autant plus qu'ils sont utilisés dans une population de patient à risque : infectés, multiopérés. Nous pensons que les manchons présentent un réel avantage dans la gestion de perte de substance osseuse. Ils permettent de réaliser un important nettoyage lors des infections sans arrière-pensée avec une utilisation de ciment moins importante. Les manchons sont un moyen d'assurer une survie d'implant satisfaisante sans morbidité supplémentaire.
No file

Dates and versions

hal-03298352 , version 1 (23-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298352 , version 1

Intranet access

Cite

Nicolas Baudrier. Analyse rétrospective bicentrique de manchons métaphysaires dans les arthroplasties totales de genou : études des complications et de la survie à 2 ans. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03298352⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
37 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More