Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Détermination des paramètres clinico-évolutifs des cancers bronchiques non à petites cellules avec mutation BRAF dans la région Lorraine

Résumé : INTRODUCTUON : Les caractéristiques clinico-évolutives des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) mutés BRAF et les facteurs pronostiques sont mal connus car les données de la littérature sont limitées avec des résultats parfois discordants. OBJECTIF : L'objectif principal de cette étude était de déterminer les facteurs pronostiques de survie dans la population de patients de la région Lorraine porteurs d'un CBNPC avec mutation BRAF. MÉTHODES : Une étude rétrospective multicentrique a été réalisée sur les patients ayant un CBNPC muté BRAF le 1er février 2014 et 31 octobre 2018. Les paramètres étudiés étaient les données démographiques, exposition professionnelle et tabagique, caractéristiques de la tumeur et cliniques du patients, les traitements reçus, la survie globale (SG) et la survie sans progression (SSP). Des méthodes de séquençage et PCR quantitative étaient utilisées pour la détection de la mutation BRAF. Les facteurs pronostiques étaient étudiés par des analyses uniet multivariée pour la SG à l'aide de modèles de Cox. La différence était considérée comme significative pour une valeur du p inférieure à 0,05. RÉSULTATS : Soixante-dix-neuf mutations BRAF ont été détectées, soit une fréquence estimée à 2,2% et 35 patients porteurs d'un CBNPC muté BRAF ont été inclus. L'âge médian au diagnostic était de 65,2 ans avec une prédominance d'homme (68,7 %). La statut fumeur actif était majoritaire (68,4%) et l'exposition professionnelle à risque était peu commune (22,9%). La majorité (94,3%) de patients avaient adénocarcinome avec 51,4% avec la mutation V600E et 48,6% non-V600E. Des cc-mutations BRAF/MET et BRAF/KRAS chez deux et quatre patients respectivement étaient retrouvées. L'état général était conservé (PS 0-1) au moment du diagnostic dans des 88,6% cas et 37,1% était en stade métastatique avec la plèvre comme site préférentiel (14,3%). Il n'y avait pas de différence significative pour l'âge, le genre et le type histologique entre les sous-groupes V600E et non-V600E. Les patients ayant des mutations BRAF non-V600E étaient plutôt des fumeurs actifs comparativement aux V600E (88,2% vs 50%, p=0,035) et en stade localisé (17,7% vs 45,5%, p= 0,048). Plus de 60% de patients étaient opérés et le traitement chirurgical était identifié comme seul facteur pronostique permettant de prédire une meilleure SG (HR: 0,122; IC95%: 0,025-0,606, p= 0,010). Une réponse tumorale a été retrouvée dans 62,5% des cas pour le traitement non chirurgical en première ligne avec la chimiothérapie (43,8%), la radio-chimiothérapie (15,6%), les thérapies ciblées (3,1%) et la radiothérapie seule (3,1%). Le site préférentielde progression après la première ligne était les poumons (21,9%). Une radio-chimiothérapie en première ligne de traitement (HR: 13,86; IC95%: 1,150; 166,976, p= 0,038) chez ces patients et la présence de métastase surrénalienne (HR : 6,079 ; [IC95% : 1,951 -24,967], p=0,003) étaient associés à une diminution significative de la SG. Après la deuxième ligne de traitement, le taux de réponse global était de seulement 20%. CONCLUSION : Cette étude démontre que le traitement chirurgical est un facteur pronostique positif pour la SG chez les patients porteurs d'un CBNPC avec mutation BRAF quand réalisable. Les autres options thérapeutiques pour les stades inopérables permettent une réponse tumorale dans plus de 60% des cas.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/ulprive/BUMED_T_2019_AZERKAN_SAID.pdf
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03298386
Contributor : Thèses d'Exercice Ul <>
Submitted on : Friday, July 23, 2021 - 3:32:34 PM
Last modification on : Saturday, July 24, 2021 - 3:40:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03298386, version 1

Citation

Saïd Azerkan. Détermination des paramètres clinico-évolutifs des cancers bronchiques non à petites cellules avec mutation BRAF dans la région Lorraine. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨hal-03298386⟩

Share

Metrics

Record views

2