Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Outiller les futurs enseignants de compétences interculturelles par temps de crises : la responsabilité de la formation

Résumé : La communication porte d’une part sur un dispositif pédagogique en master MEEF. Ce dispositif a donné lieu à un article (Lemoine-Bresson, 2021), mais n’a jamais été ni discuté, ni présenté lors d’un colloque. La thématique du XVIIIe congrès de l’ARIC une est occasion importante pour impulser un dialogue sur cette initiative en pédagogie universitaire. La mise en place du dispositif répond à la question qui se pose de savoir à quoi former les futurs enseignants soumis à des changements politiques intempestifs (programmes, réformes), à un mal-être identitaire professionnel déstabilisant, et à des difficultés dans la gestion des publics nommés sous la catégorie ‘diversité culturelle’. En d’autres termes, la Covid n’a pas créé ces situations d’instabilités, mais les a révélées ou renforcées (Dervin et al., 2020). Le dispositif veut bousculer les étudiants et installer des zones d’inconfort pour eux-mêmes et pour les autres (Zembylas, 2010). L’objectif est de développer des compétences interculturelles pour une meilleure prise compte de tous les élèves, et rendre « ce monde en changement rapide plus hospitalier pour l’humanité » (Bauman, 2013, p. 200). Le dispositif compte 74 étudiants d’une université́ des Hauts-de-France inscrits dans un cours ‘interculturalité. Pour cette communication, le contenu est centré sur la discussion autour des microaggressions sociales, raciales et genrées qui peuvent concerner tout un chacun. La communication présente d’autre part les résultats d’une étude. Celle-ci cherche à savoir comment les étudiants du dispositif développent des compétences interculturelles dans des productions écrites collectives négociées (les 74 étudiants sont répartis en 22 groupes) et individuelles quand ils interprètent une ‘a racial microaggression’ vécue, mise en photographie dans un projet d’une Université́ étasunienne (Kyun, https://nortonism.tumblr.com/). Une analyse thématique des productions est croisée avec la pratique sociale d’écriture mise en œuvre par les étudiants pour interroger ce que la photographie leur permet de dénoncer, en lien avec leurs expériences. Les productions analysées montrent à quel point les microaggressions sont liées aux contextes et aux situations d’énonciation. Les résultats font apparaitre que de nouvelles catégories sont constitutives des microaggressions, complémentaires à celles définies à partir des problématiques ‘raciales’ du projet photographique. Des perspectives de formation concluent la communication.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-03363270
Contributor : Véronique Lemoine Bresson Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, October 3, 2021 - 5:43:45 PM
Last modification on : Saturday, October 16, 2021 - 11:12:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03363270, version 1

Collections

Citation

Véronique Lemoine. Outiller les futurs enseignants de compétences interculturelles par temps de crises : la responsabilité de la formation. L'interculturel par temps de crises. Regards croisés à l’aune des bouleversements contemporains  , ARIC, Oct 2021, Nice, France. ⟨hal-03363270⟩

Share

Metrics

Record views

43