L’habitant-auteur au cœur des projets : la participation du citoyen dans un centre socio-culturel - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

L’habitant-auteur au cœur des projets : la participation du citoyen dans un centre socio-culturel

(1)
1

Abstract

In the context of a socio-cultural centre and the development of its new social contract, the local inhabitants’ participation is between several issues, sometimes paradoxical. The plurilabelling of the social centre, which is a social, MJC and Léo Lagrange centre, may be either an asset or may cause tensions. What are the historical and institutional tensions, within a place where various projects are developed, at the junction of different public policies? The representations of the different actors are bring to evolve. Nowadays, the participatory injunction calls a downward logic, where « they allow inhabitants to participate ». Recurring speeches regret that citizens’ projects, in a bottom-up movement, are still unusual. Should we let this issue « to engage people », and focus on the spirit of citizenship, where each acquire the citizen’s status on birth, and is able to pursue his right to be the main author of it ? Authors shown that popular education’s values and public policies within a sociocultural centre can feed through to a participatory injunction. These phenomena were studied by Blondiaux, Donzelot, Carrel and Sintomer, Cortesero among others. They highlighted notions such as participatory democracy, social diversity’s issues, and citizenship within sociocultural projects’ development. Several semi-structured interviews were conducted, in order to hear the variety of voices about citizenship’s and participation’s representations, and disputes which can feed partnership.
Dans le contexte d’un centre socio-culturel et l’élaboration de son projet social, la participation des habitants est au coeur de nombreux enjeux parfois paradoxaux. La multilabellisation du centre social, MJC, Léo Lagrange, constitue un atout et peut générer des tensions. Quelles sont les tensions historiques et institutionnelles dans un lieu qui propose des projets à la confluence de différentes politiques publiques ? Les représentations des différents acteurs du territoire sont amenées à évoluer. Aujourd’hui, l’injonction à la participation sous-entend une logique descendante, où « on permet aux habitants de participer ». Les discours récurrents déplorent que les projets issus des citoyens, dans un mouvement montant, soient encore trop rares. Faut-il délaisser cet enjeu de « faire participer », et privilégier l’esprit de citoyenneté, un modèle où chacun acquiert la citoyenneté à la naissance et peut se prévaloir d’en être l’auteur ? La littérature a montré que les valeurs de l’éducation populaire et les politiques publiques à l’oeuvre dans un centre socio-culturel pouvait se traduire par une injonction participative. Ces phénomènes ont été étudiés par Blondiaux, Donzelot, Carrel et Sintomer, Cortesero entre autres, qui ont mis en lumière les notions de démocratie participative et délibérative, les enjeux attachés à la mixité sociale et les questions de citoyenneté dans le développement des projets socio-culturels. Par des entretiens semi-directifs avec des acteurs impliqués à diverses échelles d’un centre socio-culturel et des politiques sociales et familiales, il s’agira d’entendre les différentes représentations de la participation et de la citoyenneté sur un territoire, et les différends que cela peut causer dans les partenariats.
Not file

Dates and versions

hal-03467591 , version 1 (06-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03467591 , version 1

Intranet access

Cite

Elisa Adam. L’habitant-auteur au cœur des projets : la participation du citoyen dans un centre socio-culturel. Sociologie. 2020. ⟨hal-03467591⟩
21 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More