Les conditions de mise en œuvre pour « travailler ensemble » au sein d’un projet commun - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Les conditions de mise en œuvre pour « travailler ensemble » au sein d’un projet commun

(1)
1

Abstract

Successive laws governing the decentralization of Governmental Authority have given the assembly of communes a broadening of their powers, leading to a new mode of operation. Indeed, today in the assembly of communes where the watchword is cooperation and even in the title of its EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) status, the central term is cooperation, an observation has been made : The injunction to pool skills and costs now requires assembly of communes to "work together". We have observed that it is not always easy to work in partnership even when a partnership is agreed. If you add an additional parameter making the cooperation mandatory, we may wonder how much manoeuvring is incumbent on the different actors in these institutions. Our readings led us to see the link between group dynamics and Collective Intelligence, organizational structure and cooperative work. Indeed, the organizational structure can play the role of facilitator in this alchemy of teamwork. Our investigations were carried out by using semi-directive interviews with various actors located around the Assembly of Communes of the Pompey Basin. The results show us that if we want to succeed in "working together" on a common territorial development project, the first thing to do is to speak the same language in order to establish a shared diagnosis and to move towards a common vision.
Les lois successives encadrant la décentralisation des pouvoirs de l’Etat, ont conféré aux communauté de communes un élargissement de leurs compétences, entrainant un nouveau mode de fonctionnement. En effet, aujourd’hui dans les communautés de communes où le mot d’ordre est la collaboration ou même dans l’intitulé de son statut d’EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) le terme central est coopération, un constat est fait : L’injonction de mutualisation des compétences ainsi que des coûts impose désormais aux communautés de communes de « travailler ensemble ». Nous avons pu observer et constater qu’il n’est pas forcément toujours aisé de travailler en partenariat alors même que celui-ci est choisi. Si vous ajoutez comme paramètre supplémentaire le côté obligatoire de la coopération, nous pouvons nous interroger sur la marche de manoeuvre qui incombe aux différents acteurs de ces institutions. Nos lectures nous ont conduit à voir le lien qui existe entre dynamique de groupe et Intelligence collective, structure organisationnelle et travail coopératif. En effet, la structure organisationnelle peut jouer le rôle de facilitateur dans cette alchimie qu’est le travail d’équipe. Nos investigations se sont faites par le biais d’entretiens semi-directifs auprès des différents acteurs qui gravitent autour de la communauté de communes du Bassin de Pompey (CCBP).
Not file

Dates and versions

hal-03469214 , version 1 (07-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03469214 , version 1

Intranet access

Cite

Emmanuelle Fernandes. Les conditions de mise en œuvre pour « travailler ensemble » au sein d’un projet commun. Sociologie. 2020. ⟨hal-03469214⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More