S’engager dans la tourmente algérienne ? Jeunes appelés et rappelés en guerre d’Algérie - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Matériaux pour l'histoire de notre temps Year : 2004

S’engager dans la tourmente algérienne ? Jeunes appelés et rappelés en guerre d’Algérie

Abstract

Durant la guerre d’Algérie, y a-t-il eu, pour les jeunes du contingent, des brèches pour un engagement ? Après les premières manifestations des rappelés en 1956, les manifestations contre la guerre n’émanent pas de jeunes en uniforme. Toutefois, l’attitude du contingent n’a pas été toute d’indifférence et de retrait et il faut revenir aux buts que se fixe l’armée pour saisir la marge d’engagement possible dont disposent les jeunes appelés. En effet une fois l’instruction achevée et les soldats embarqués, ils se trouvent plongés, sur la terre algérienne, dans un monde inconnu qui paralyse en partie les possibilités d’agir et de réagir, le service militaire se transformant en expérience guerrière. Après mai 1958, le référendum de septembre a constitué pour nombre d’appelés une étape de leur socialisation politique. Puis, avec le « putsch » des généraux, les rapports de discipline et de hiérarchie se modifient, posant les questions de l’autorité, de l’obéissance et de la soumission.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-03746508 , version 1 (05-08-2022)

Licence

Identifiers

Cite

Ludivine Bantigny. S’engager dans la tourmente algérienne ? Jeunes appelés et rappelés en guerre d’Algérie. Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2004, Jeunesses et engagements, d’un mai à l’autre (France, 1936-1968), 74, pp.56-61. ⟨10.3406/mat.2004.981⟩. ⟨hal-03746508⟩
20 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More