Facteurs de risque d’évolution vers une forme respiratoire sévère des patients hospitalisés au centre hospitalier de Bar-le-Duc pour Covid-19 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Risk factors for severe respiratory distress forms established on hospitalized covid-19 patients in the hospital of Bar-le-Duc

Facteurs de risque d’évolution vers une forme respiratoire sévère des patients hospitalisés au centre hospitalier de Bar-le-Duc pour Covid-19

Doriane Pruneau
  • Function : Author
  • PersonId : 1171986
  • IdRef : 257267816

Abstract

Près d’un tiers des patients hospitalisés pour Covid-19 évoluent vers une forme respiratoire grave, notamment vers un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), nécessitant une prise en charge spécifique en service de réanimation et provoquant le décès dans plus d’un cas sur trois. L’identification des patients les plus à risque d’évolution sévère de la maladie, dès l’admission, permettrait ainsi d’optimiser leur prise en charge. L’objectif de cette étude était ainsi d’identifier les facteurs de risque d’évolution vers une forme respiratoire sévère sur un groupe de patients hospitalisés pour Covid-19. Puis, la description des caractéristiques à l’admission et l’évolution de ces patients ont été investiguées. L’étude est de type observationnelle et rétrospective. Elle a porté sur 143 patients admis pour Covid-19 au centre hospitalier de Bar le Duc entre le 15 mars et le 15 avril 2020. Le critère de jugement principal était la survenue d’une détresse respiratoire aiguë dans le service. Les différentes variables ont été analysées dans un modèle de régression logistique multivarié. La majorité des patients hospitalisés étaient de sexe masculin, d’âge élevé et présentant pour la plupart une hypertension artérielle (61,5%), un diabète (33,6%) ou de l’obésité (30,2%). La symptomatologie dominante à l’admission était un syndrome infectieux marqué accompagné de signes respiratoires. L’analyse de l’imagerie démontre quasiment systématiquement des images en verre dépoli bilatérales. Un tiers de ces patients a développé une détresse respiratoire aiguë. La mortalité globale obtenue est de 17%. Les patients évoluant vers une détresse respiratoire aiguë étaient significativement (p<0,05) plus âgés, de sexe masculin, avec un antécédent d’hémopathie, fébriles, dyspnéiques et confus. Les résultats de la biologie à l’entrée ont mis en évidence un syndrome inflammatoire plus marqué, une majoration de la créatinine et une baisse plus importante de la natrémie dans le groupe d’évolution défavorable. Parmi les différents facteurs étudiés, nous avons identifié la confusion à l’admission, l’extension des lésions pulmonaire à plus de 50%, l’antécédent d’accident vasculaire cérébral et l’antécédent d’hémopathie comme des facteurs de risque réels d’évolution vers une défaillance respiratoire. Ces facteurs peuvent être mis en évidence à un stade précoce de la prise en charge et pourraient ainsi améliorer considérablement le parcours de soin du patient.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_PRUNEAU_DORIANE.pdf (3.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03805756 , version 1 (10-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03805756 , version 1

Cite

Doriane Pruneau. Facteurs de risque d’évolution vers une forme respiratoire sévère des patients hospitalisés au centre hospitalier de Bar-le-Duc pour Covid-19. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03805756⟩
30 View
10 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More