Anesthésie sans opiacés en chirurgie cardiaque : une étude de non infériorité - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Opioid Free vs Opioid Based Anesthesia in Cardiac Surgery : A Non-Inferiority Study

Anesthésie sans opiacés en chirurgie cardiaque : une étude de non infériorité

Pierre-Olivier Brice
  • Function : Author
  • PersonId : 1172046
  • IdRef : 259013471

Abstract

INTRODUCTION : L’administration d’opioïdes peropératoire peut provoquer une hyperalgésie, des dépressions respiratoires, des déliriums, des nausées et vomissements au cours de la période postopératoire. L’anesthésie sans opioïdes (OFA) peut remplacer l’anesthésie à base d’opioïdes (OBA), mais peu de données sur cette technique existent dans la littérature. Cette étude de non-infériorité visait à évaluer la sécurité de l’OFA en chirurgie cardiaque concernant la survenue d’événements indésirables (EI) cardiaques majeurs postopératoires etla mortalité hospitalière. MÉTHODES : Cette étude observationnelle rétrospective cas-témoins était réalisée dans l’unité de soins intensifs de chirurgie cardiaque du centre hospitalier régional Metz-Thionville entre mars 2017 et septembre 2018. Des patients adultes recevant une OFA étaient inclus et appariés (1 : 1) à des patients recevant une OBA sur l’âge, le sexe, le type de chirurgie et la fraction d’éjection ventriculaire gauche. Le critère de jugement principal était un critère composite comprenant les événements indésirables cardiaques majeurs postopératoires et la mortalité hospitalière. Une marge de non-supériorité à 10% par rapport à la fréquence de survenue du critère principal était calculée. RÉSULTATS : Les données de 274 patients étaient analysées (groupe OFA, n = 137 ; groupe OBA, n = 137) avec un âge de 68 ± 12 ans, dont 78% d’hommes. Le pontage aorto-coronarien et le remplacement valvulaire aortique représentent 92% des procédures. Le critère de jugement principal est survenu à 14,6%, IC à 95% (9,1 à 21,6) dans le groupe OFA et 18,2%, IC à 95% (12,1 à 25,7) dans le groupe OBA. Une différence absolue de -3,7%, IC 90% (-11,2 à +3,9), p = 0,0015 en fréquence d’EI au test de non-supériorité du groupe OFA par rapportau groupe OBA était retrouvée. Une analyse multivariée avec ajustement sur les critères d’appariements et l’EUROSCORE 2 révélait un Odds Ratio à 0,6 pour un IC à 95% (0,3 1,4) en faveur de l’OFA. CONCLUSION : Dans cette étude de cohorte rétrospective, l’OFA n’était pas inférieure à l’OBA concernant la survenue d’événements indésirables cardiaques majeurs postopératoires et la mortalité hospitalière. L’OFA pourrait donc être considérée comme une alternative à l’OBA pour la chirurgie cardiaque.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2019_BRICE_PIERRE_OLIVIER.pdf (5.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03805913 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03805913 , version 1

Cite

Pierre-Olivier Brice. Anesthésie sans opiacés en chirurgie cardiaque : une étude de non infériorité. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨hal-03805913⟩
50 View
35 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More