Évaluation médico-économique de la voie coelioscopique robot assistée, par rapport à la laparotomie, pour la myomectomie - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Medico-economic evaluation myomectomy by robot-assisted laparotomy versus laparotomy

Évaluation médico-économique de la voie coelioscopique robot assistée, par rapport à la laparotomie, pour la myomectomie

Alexandre Boyer de Latour
  • Function : Author
  • PersonId : 1172141
  • IdRef : 258098007

Abstract

INTRODUCTION : Environ 20 à 50% des femmes de plus de 30 ans sont porteuses de fibromes utérins. L’évolution de la chirurgie par voie robotique est en pleine essor, cependant les recommandations françaises ne précisent pas sa place en cas de myomectomie. OBJECTIF : Le but de cette étude est d’estimer le coût supplémentaire par complication postopératoire (transfusion per op et/ou transfusion post op et/ou saignements per op ≥ 500 mL) évitée à un mois de la chirurgie robotique comparée à la chirurgie ouverte METHODE : Il s’agit d’une étude rétrospective, multicentrique, cas-témoin, au sein de trois hôpitaux de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, ayant inclus 99 patientes opérées entre le 30 novembre 2016 et le 08 juillet 2020 d’un myome unique de plus de 8 cm ou d’une poly myomectomie (3-5 myomes) FIGO (Fédération Internationale des Gynécologie Obstétrique) 2- 6. La laparotomie (n=66) a été comparée à la coelioscopie robot assistée (n=33). Les analyses ont été réalisées après pondération sur score de propension. Une analyse médico-économique a été réalisée avec calcul du coût totale et d’un Ratio coût-efficacité incrémental en fonction de la voie d’abord. RESULTATS : Le taux de transfusion per op et/ou transfusion post op et/ou saignements per op ≥ 500 mL était plus élevé dans le groupe laparotomie que dans le groupe robot, sans différence significative : 47% vs. 36%, p=0,31. La durée d’hospitalisation totale était plus élevée dans le groupe laparotomie (4,27 jours) que dans le groupe robot (2,85 jours), p<0,0001. Le temps d’occupation de salle opératoire était plus court dans le groupe laparotomie (164,44 minutes) que dans le groupe robot (271,97 minutes), p<0,0001. Le coût total d’une intervention par laparotomie était de 4 433 euros versus 8 821 euros pour la voie robotique (p< 0,01). Le surcoût par complication post-opératoire (transfusion per op et/ou transfusion post op et/ou saignements per op ≥ 500 mL) évitée à un mois de la chirurgie robotique comparée à la chirurgie ouverte était de 158 986 euros. CONCLUSION : La voie coelioscopique robot assistée semble une bonne alternative à la laparotomie en permettant de diminuer la durée d’hospitalisation sans augmenter le risque de complications per opératoires. L’évaluation médico économique n’est cependant pas en faveur de l’utilisation du robot dans cette indication. Des études prospectives avec optimisation de la voie robot assistée sont nécessaires pour confirmer ces résultats.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_BOYER_DE_LATOUR_ALEXANDRE.pdf (1.95 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03806020 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03806020 , version 1

Cite

Alexandre Boyer de Latour. Évaluation médico-économique de la voie coelioscopique robot assistée, par rapport à la laparotomie, pour la myomectomie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03806020⟩
23 View
77 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More