Evaluation d’une prise en charge standardisée, ville-hôpital, de la maladie rénale chronique stade 3 et 4 en base populationnelle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Assessment of integrated care for stage 3 and 4 chronic kidney disease : a population based study

Evaluation d’une prise en charge standardisée, ville-hôpital, de la maladie rénale chronique stade 3 et 4 en base populationnelle

Clément Haddadi
  • Function : Author
  • PersonId : 1172143
  • IdRef : 258160357

Abstract

CONTEXTE : La prise en charge actuelle de la maladie rénale chronique repose sur un suivi par le médecin généraliste, puis par le néphrologue. PREVEnIR est un programme coordonnant généralistes, néphrologues, laboratoires de biologie médicale par le biais d’une infirmière de coordination. Il est mené dans l’agglomération nancéienne. Il vise à améliorer le devenir des patients en insuffisance rénale chronique stade 3 et 4. MÉTHODOLOGIE : Nous avons apparié (1:1) sur l’âge (+/-5 ans), le sexe et le débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) à l’inclusion, 149 patients de PREVEnIR avec des patients suivis dans la cohorte CKD REIN en Alsace, en Lorraine et au Nord Pas de Calais. La période d’inclusion allait du 01/01/2013 jusqu’au 31/12/2016. Le critère de jugement principal était l’évolution du DFGe selon CKD EPI à 3 ans. Les critères secondaires comprenaient le nombre d’hospitalisation en urgence, la mise en dialyse ou la greffe préemptive, et la mortalité. RÉSULTATS : Dans chaque groupe, il y avait 11 patients en stade 2, 67 en 3A, 54 en 3B et 17 en stade 4. La médiane (interquartile) de la pente de DFGe était à -1,7mL/min/1,73m² (-7,2/+2,8) pour PREVEnIR et à -2,4mL/min/1,73m² ( - 7,5/ + 1,4). La différence était non significative (p à 0,45). La mortalité était non significativement différente (risque relatif 0,43 [0,12-1,02]). Le risque combiné de mise en dialyse ou de greffe préemptive était non significativement différent (risque relatif 0,38 [0,1- 1,45]). Le nombre d’hospitalisation en urgence par patient était significativement diminué dans le groupe CKD REIN (Odds ratio 0,14 [0,07-0,28]). CONCLUSION : Il n’y a pas de différence significative d’évolution de la maladie rénale chronique entre les patients du programme PREVEnIR et ceux de CKD REIN. Ce résultat plaide en faveur de la mise en place à plus grande échelle de réseaux coordonnés de soin.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_HADDADI_CLEMENT.pdf (1.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03806022 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03806022 , version 1

Cite

Clément Haddadi. Evaluation d’une prise en charge standardisée, ville-hôpital, de la maladie rénale chronique stade 3 et 4 en base populationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03806022⟩
35 View
64 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More