Prévalence du surpoids parmi les enfants de 4 ans en Moselle et association avec les caries dentaires précoces : une étude observationnelle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Early dental caries associated with obesity among four-year-old children : a population based study in north-eastern France

Prévalence du surpoids parmi les enfants de 4 ans en Moselle et association avec les caries dentaires précoces : une étude observationnelle

Léa Kemmer
  • Function : Author
  • PersonId : 1172158
  • IdRef : 256303959

Abstract

INTRODUCTION. Le surpoids infantile et les caries dentaires précoces sont des épidémies d’ampleur grandissante, sources d’une multitude de complications altérant la qualité de vie de l’enfant. Tous deux présentent des facteurs de risque similaires. Cependant, les études s’intéressant à une possible association rapportent des conclusions mitigées. Or, une intervention précoce est primordiale pour prévenir les conséquences néfastes. C’est pourquoi il est important de définir la prévalence du surpoids infantile et des caries dentaires précoces et de déterminer les facteurs de risqué associés. OBJECTIF. L’objectif de cette étude est d’étudier l’association entre le surpoids infantile, les caries dentaires précoces et les différents facteurs de risque parmi les enfants de 4 ans scolarisés en Moselle, en prenant en compte les facteurs socio-économiques, les habitudes alimentaires et d’hygiène bucco-dentaires, l’accès et le suivi par un dentiste. MATÉRIEL ET MÉTHODE. Il s’agit d’une étude observationnelle transversale. L’échantillon de l’étude est composé d’enfants de 4 ans tirés au sort parmi les 596 écoles maternelles de Moselle. Les données sont issues de l’examen clinique des enfants par des professionnels de santé et du questionnaire renseigné par les parents. RÉSULTATS. Au total, 425 sujets ayant complété le questionnaire et passé à l’examen clinique ont été inclus dans l’étude. Les prévalences du surpoids infantile et des caries dentaires précoces (telles que définies par un score c1c3cao ≥1) étaient de 16% et 38.8% respectivement. La fréquence du brossage de dent ainsi que l’absence d’aide par les parents au brossage de dent ont été identifiés comme facteurs de risque du surpoids infantile. Il n’a pas été retrouvé de lien statistiquement significatif entre le surpoids infantile et la présence de caries dentaires précoces. CONCLUSION. Cette étude met en évidence la forte prévalence du surpoids parmi les enfants d’âge préscolaire en Moselle ainsi que l’importance d’acquérir précocement de bonnes habitudes d’hygiène dentaire. Ces données sont nécessaires afin de d’initier et de développer l’éducation thérapeutique et les mesures préventives auprès enfants et de leurs familles.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2020_KEMMER_LEA.pdf (1.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03806038 , version 1 (07-10-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03806038 , version 1

Cite

Léa Kemmer. Prévalence du surpoids parmi les enfants de 4 ans en Moselle et association avec les caries dentaires précoces : une étude observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03806038⟩
19 View
92 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More