La réhabilitation olfactive du patient laryngectomisé total porteur d’un implant phonatoire - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

La réhabilitation olfactive du patient laryngectomisé total porteur d’un implant phonatoire

Julie Nouffert
  • Function : Author
  • PersonId : 1193318
  • IdRef : 19671673X

Abstract

Si la réhabilitation vocale constitue l’enjeu essentiel de la prise en charge orthophonique consécutive à une laryngectomie totale, d’autres troubles, qualifiés de secondaires, sont encore trop peu considérés. C’est le cas des troubles olfactifs, conséquence fréquente de l’ablation du larynx et de la déviation de l’air pulmonaire vers le trachéostome, qui constituent pourtant un réel handicap dans le quotidien des patients, et influent sur leur qualité de vie. La pose d’un implant phonatoire, de plus en plus fréquente, offre la possibilité au patient laryngectomisé d’exploiter l’air pulmonaire lors de la phonation, mais également de restaurer un trajet respiratoire passant à nouveau par les cavités nasales, essentielles dans la perception des odeurs. Ce mémoire, à l’aide d’apports théoriques et expérimentaux, s’attachera à mettre en évidence l’intérêt que peut constituer l’apport du flux d’air pulmonaire vers les cavités nasales, possible grâce à l’implant phonatoire, en matière d’olfaction chez les patients laryngectomisés totaux. Huit patients porteurs d’un implant phonatoire ont participé à cette étude, acceptant la mise en place d’une rééducation olfactive visant à permettre la circulation de l’air pulmonaire jusqu’aux cavités nasales, dans une optique de stimulation de l’épithélium olfactif et du bulbe olfactif, responsables de la perception olfactive. A l’aide de la comparaison entre les résultats obtenus lors du test olfactif pré-réhabilitation et ceux obtenus lors du test postréhabilitation, sont mises en évidences chez ces patients des capacités de détection et d’identification des odeurs plus performantes en fin de rééducation.Des études complémentaires seraient nécessaires, afin de comparer l’efficacité de cette technique à celle de la méthode deréhabilitation olfactive la plus courante, appelée bâillement poli, afin de pouvoir proposer aux patients laryngectomisés totaux laméthode la plus efficace et écologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MORT_2016_NOUFFERT_JULIE.pdf (2.22 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870207 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870207 , version 1

Cite

Julie Nouffert. La réhabilitation olfactive du patient laryngectomisé total porteur d’un implant phonatoire. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨hal-03870207⟩
51 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More