Quelle place les femmes souhaitent-elles accorder à l’homme dans la contraception du couple en 2016 ? : Entretiens semi-directifs réalisés auprès de 15 patientes suivies à la maternité du CHRU de Nancy - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Quelle place les femmes souhaitent-elles accorder à l’homme dans la contraception du couple en 2016 ? : Entretiens semi-directifs réalisés auprès de 15 patientes suivies à la maternité du CHRU de Nancy

Olivia Someil
  • Function : Author
  • PersonId : 1193436
  • IdRef : 220986312

Abstract

Objectives : To explore women’s opinion about men’s position in the couple’s contraception in 2016, in the external gynecological consultation unit of the regional maternity hospital of Nancy’s Regional Teaching Hospital, and to determine theadvantages and disadvantages of an exclusively masculine management of the contraception. Methods : A qualitative observational study with descriptive purpose was realized through 15 individual semi-directive anonymous interviews. Results : Eight women wished for more involvement on the men’s part through their showing interest, an opening for dialogue, their using condoms or a potential future masculine contraceptive method, a common choice of the contraception and when to stop it. The advantages of an exclusively masculine contraception were : not having to use contraception oneself, men taking their responsibilities, no risks or side effects for women, not forgetting one’s contraception, and control of their fertility by men. Seven women feared an omission by their partner, others mentioned as disadvantages the occurrence of side effects and pain, and the fear of a step backwards. Discussion : The participants are ambivalent, with often paradoxical answers. On a societal level, they consider men’s involvement in birth control insufficient, and wish for a bigger share of the contraceptive responsibility. However, 13 participants are satisfied with their partner’s position, whatever it is, showing that they’re not ready for this change at a personal level.
Objectifs : Explorer les souhaits des femmes concernant la place de l’homme dans la contraception du couple en 2016, dans le service des consultations externes de gynécologie de la maternité du CHRU de Nancy, et déterminer quels avantages et inconvénients les femmes verraient à une gestion exclusivement masculine de la contraception du couple. Méthodes : Une étude observationnelle qualitative à visée descriptive a été réalisée par le biais de 15 entretiens individuels semi-dirigés anonymisés. Résultats : Huit femmes émettaient le souhait de plus d’implication de la part des hommes par une ouverture au dialogue, de l’intérêt, l’utilisation du préservatif ou d’éventuels futurs moyens de contraception masculins, un choix commun de la contraception et du moment de l’arrêter. Les avantages d’une contraception exclusivement masculine étaient : ne plus prendre soi-même une contraception, prise de responsabilités, absence de risques et effets secondaires pour la femme, ne plus oublier sa contraception, et maîtrise par l’homme de sa fertilité. Sept femmes craignaient un oubli de leur partenaire, d’autres ont cité comme inconvénient la survenue d’effets secondaires et de douleurs, et la crainte d’un retour en arrière. Discussion : Les participantes faisaient preuve d’ambivalence avec des réponses souvent paradoxales. A l’échelle sociétale, les participantes considéraient l’implication des hommes dans la contraception du couple insuffisante, et souhaitaient un plus grand partage de la responsabilité de la contraception. En revanche, 13 des participantes étaient satisfaites par la place occupée par leur compagnon, quelle qu’elle soit,montrant qu’elles n’étaient pas prêtes à ce changement à l’échelle personnelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2017_SOMEIL_OLIVIA.pdf (808.7 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870347 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870347 , version 1

Cite

Olivia Someil. Quelle place les femmes souhaitent-elles accorder à l’homme dans la contraception du couple en 2016 ? : Entretiens semi-directifs réalisés auprès de 15 patientes suivies à la maternité du CHRU de Nancy. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨hal-03870347⟩
16 View
8 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More