Prophylaxie anti D : connaissances et consentement des patientes : à propos de 17 entretiens menés auprès de femmes enceintes à la maternité du CHRU d’août à octobre 2017 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Prophylaxie anti D : connaissances et consentement des patientes : à propos de 17 entretiens menés auprès de femmes enceintes à la maternité du CHRU d’août à octobre 2017

Elodie Keff
  • Function : Author
  • PersonId : 1193476
  • IdRef : 235295051

Abstract

OBJECTIF :La prévention de l’allo-immunisation rhésus par injection d’immunoglobulines à 28 semaines d’aménorrhées est aujourd’hui entrée dans les pratiques professionnelles courantes. Le médicament injecté, le Rhophylac® 300μg, a la particularité d’être un médicament dérivé du sang, avec une législation particulière. En effet, le recueil, avant toute administration, du consentement libre et éclairé est nécessaire. Au travers de cette étude, on s’intéresse à l’état des connaissances des patientes concernant la prophylaxie anti-D ainsi qu’au consentement demandé et reçu. MÉTHODE : L’étude menée était une étude descriptive, qualitative, et monocentrique réalisée à l’aide d’entretiens individuels semi-directifs avec des patientes consentantes. Elle a permis d’évalué l’information retenue et le consentement de 17 patientes de rhésus négatif en consultation à la maternité du CHRU de Nancy concernant la prophylaxie anti-D par Rhophylac® 300μg. RÉSULTATS : L’incompatibilité rhésus, ainsi que l’intérêt de l’immunoprophylaxie sont connus par les patientes RH-1. Les raisons et les conséquences de cette incompatibilité le sont toutefois beaucoup moins. Les femmes ne connaissent pas la maladie rhésus. Les connaissances sont succinctes mais bonnes dans l’ensemble. L’ignorance de la nature du produit est toutefois à souligner car c’est un élément important à prendre en compte pour donner un consentement libre et éclairé. Celui-ci n’est d’ailleurs rarement recherché de façon explicite par les professionnels de santé.DISCUSSION-CONCLUSION : La généralisation du génotypage foetal sur sang maternel grâce au remboursement récent par la Sécurité Sociale va sans doute modifier les pratiques cliniques. L’information concernant à la fois la maladie rhésus et la prophylaxie par Rhophylac® restera toutefois indispensable pour les femmes portant un foetus RH1.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2018_KEFF_ELODIE.pdf (1.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870394 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870394 , version 1

Cite

Elodie Keff. Prophylaxie anti D : connaissances et consentement des patientes : à propos de 17 entretiens menés auprès de femmes enceintes à la maternité du CHRU d’août à octobre 2017. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨hal-03870394⟩
28 View
334 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More