Le dépistage de l’anémie ferriprive du post-partum au sein de la maternité du Centre Hospitalier Régional Universitairede Nancy : évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles : enquête réalisée du 17 novembre au 7 décembre 2018 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le dépistage de l’anémie ferriprive du post-partum au sein de la maternité du Centre Hospitalier Régional Universitairede Nancy : évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles : enquête réalisée du 17 novembre au 7 décembre 2018

Solenn Vinot
  • Function : Author
  • PersonId : 1193546
  • IdRef : 254878296

Abstract

CONTEXTE. L’anémie est une pathologie connue, évitable dans certains cas, et traitable, pourtant sa prévalence ne tend pas vers une diminution. Elle concerne 25% des femmes enceintes et entre 15 et 25% en post-partum chez les patientes ayant accouché par voie basse. MATÉRIEL ET MÉTHODE. Etude observationnelle descriptive de type analyse des connaissances et des pratiques professionnelles sur la base d’un référentiel de mesure (publications du CNGOF, CNSF, SFH). Entretiens directifs réalisés aux professionnels médicaux du secteur postnatal (maternité du CHRU de Nancy). OBJECTIFS. 1. Evaluer les connaissances des critères de dépistage de l’anémie dans le post-partum. 2. Etudier la mise en application des recommandations par les professionnels. 3. Etudier la connaissance des professionnels sur l’existence d’un protocole de service validé. RÉSULTATS. Dix-sept entretiens ont pu être intégrés à l’étude (un médecin, deux internes, quatorze sagesfemmes). Neuf interviewés se basaient sur les recommandations du CNGOF, sept sur un protocole de service et sept sur leur expérience professionnelle. A propos du dépistage, douze professionnels ont déclaré réaliser un bilan sanguin à 24 heures de l’accouchement. Les professionnels ont défini l’anémie par un seuil d’hémoglobine allant de 9 à 11,5 g/dL, trois professionnels connaissaient la définition du CNGOF. Concernant les facteurs de risques, les sages-femmes ont cité moins de critères mais ont pris en compte davantage les facteurs de risques comportementaux et sociaux. L’hémorragie du post-partum (HPP), l’anémie gravidique, les hémopathies sont des facteurs de risque bien connus. Un interviewé a cité les six signes cliniques retenus dans le référentiel, dix en ont cité aux moins quatre. Les commentaires des professionnels ont mis en lumière la nécessité d’élaborer un protocole de service. CONCLUSION. Nous avons observé une méconnaissance ainsi qu’une hétérogénéité concernant la définition de l’anémie maternelle postnatale. La connaissance des facteurs de risques restait incomplète, notamment pour définir le seuil de prise en charge de l’HPP. La NFS de dépistage était majoritairement réalisée trop précocement et a mis en évidence une pratique non conforme aux recommandations. Face à la disparité de prise en charge de l’anémie maternelle postnatale, une solution serait de proposer au service postnatal de la maternité du CHRU de Nancy une concertation pluriprofessionnelle impliquant une revue bibliographique, et permettre un renforcement des connaissances par la diffusion des recommandations en vigueur. Dans le but d’une prise en charge à plus long terme de manière efficiente et dans le suivi des prescriptions biologiques et médicamenteuses, l’intervention du Réseau Périnatal Lorrain semble essentielle afin de soutenir le lien entre professionnels hospitaliers et libéraux, en élaborant un protocole de prise en charge de l’anémie dans le parcours de périnatalité.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MESF_2020_VINOT_SOLENN.pdf (897.91 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03870472 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870472 , version 1

Cite

Solenn Vinot. Le dépistage de l’anémie ferriprive du post-partum au sein de la maternité du Centre Hospitalier Régional Universitairede Nancy : évaluation des connaissances et des pratiques professionnelles : enquête réalisée du 17 novembre au 7 décembre 2018. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨hal-03870472⟩
55 View
15 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More