Positions et postures proposées aux femmes ayant une grossesse à bas risque pendant le travail et l’accouchement en France en 2020/2021 selon une revue de la littérature - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Positions et postures proposées aux femmes ayant une grossesse à bas risque pendant le travail et l’accouchement en France en 2020/2021 selon une revue de la littérature

Eva Kieffer
  • Function : Author
  • PersonId : 1193552
  • IdRef : 262428709

Abstract

Faced with an increasingly growing demand from women for a childbirth that is more respecting of physiology, the practice of mobility during childbirth is developing in hospital structures. Changing positions during labor optimizes fetal-pelvic confrontation, which is essential for the successful completion of a natural delivery. Guardians of the physiology, midwives are empowered and trained to support couples and guide them in the art of obstetric mechanics, combining comfort, safety and satisfaction with their childbirth experience. The main objective of this study is to identify the positions offered to women during labor and childbirth in France in 2021. In order to meet this objective, a review of the literature was carried out including eight articles published between 1995 and 2015. The dorsal supine position remains the main position adopted by parturients in order to give birth. However, lateral supine demonstrates many advantages. It plays an essential role in preventing perineal damage and decreases the necessity of an episiotomy. In addition, it is appreciated for its analgesic effect. The vertical positions improve maternal ventilation by reducing aorto-vena syndrome and promote neonatal adaptation. Many satisfied patients have benefited from a mobility and postural variation. All the more so, this is largely favored by the distribution of information, in particular by midwives, front-line health professionals. Support for mobility during labor and childbirth helps restore the active role of the woman and couples in their childbirth experience. Without being imposed, this care must be offered to women by trained, convinced and motivated staff. It is therefore essential to contribute to the development of information through midwives, and preparation for birth and parenthood
Face à une demande, de plus en plus grandissante des femmes, d’un accouchement plus respectueux de la physiologie, la pratique de la mobilité pendant le travail et l’accouchement se développe dans les structures hospitalières. Le changement de positions pendant le travail optimise la confrontation foetopelvienne, indispensable à l’aboutissement d’un accouchement par les voies naturelles. Gardiennes de la physiologie, les sages-femmes sont habilitées et formées pour accompagner les couples et les guider dans l’art de la mécanique obstétricale, alliant confort, sécurité et satisfaction de leur expérience d’accouchement. L’objectif principal de cette étude est d’identifier les postures proposées aux femmes pendant le travail et l’accouchement en France en 2021. Afin de répondre à cet objectif, une revue de la littérature comportant huit articles publiés entre 1995 et 2015 a été réalisée. La position en décubitus dorsal reste la position principale adoptée par les parturientes pour accoucher. Cependant, le décubitus latéral démontre de nombreux avantages. Il joue un rôle essentiel dans la prévention des lésions périnéales et diminue le recours à l’épisiotomie. De plus, il est apprécié pour son effet antalgique. Les positions verticales améliorent la ventilation maternelle par diminution du syndrome aorto-cave et favorisent l’adaptation néonatale. Nombreuses sont satisfaites les patientes bénéficiant d’une mobilité et d’une variation posturale. D’autant plus que celle-ci est largement favorisée par la diffusion de l’information, notamment par les sages-femmes, professionnelles de santé de première ligne. L’accompagnement de la mobilité pendant le travail et l’accouchement permet de rétablir la place active de la femme et du couple dans leur expérience d’accouchement. Sans être imposée, cette prise en charge doit être proposée aux femmes par un personnel formé, convaincu et motivé. Il est donc primordial de participer au développement de l’information par le biais des sages-femmes et de la préparation à la naissance et à la parentalité
No file

Dates and versions

hal-03870480 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03870480 , version 1

Intranet access

Cite

Eva Kieffer. Positions et postures proposées aux femmes ayant une grossesse à bas risque pendant le travail et l’accouchement en France en 2020/2021 selon une revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨hal-03870480⟩
53 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More