L’adaptation des villes de la dorsale européenne aux changements climatiques (1430-1540) - Université de Lorraine Access content directly
Conference Papers Year : 2023

L’adaptation des villes de la dorsale européenne aux changements climatiques (1430-1540)

Abstract

Après la Grande Famine de 1315-1322 et pendant plus d’un siècle, les sociétés d’Europe occidentale semblent relativement à l’abri des crises de subsistances. Dans le cadre général du Petit Âge Glaciaire (1300-1850), le Minimum de Spörer (1420-1550) se caractérise – pour des causes naturelles – par une importante variabilité climatique et des impacts répétés sur les productions agricoles et complique, parmi d’autres facteurs, l’approvisionnement des villes de l’espace rhénan. À partir de la famine de 1437-1438, les autorités des villes des anciens Pays-Bas, des duchés de Luxembourg et de Lorraine, comme les cités d’Allemagne occidentale et de la Confédération suisse expérimentent diverses stratégies d’adaptation pour prévenir de nouvelles crises.
No file

Dates and versions

hal-04081682 , version 1 (25-04-2023)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-04081682 , version 1

Cite

Laurent Litzenburger. L’adaptation des villes de la dorsale européenne aux changements climatiques (1430-1540). Les Rencontres de la Décapole 2023. Le climat, acteur de l'Histoire ?, Ville de Mulhouse (Musée Historique); Société d’Histoire et de Géographie de Mulhouse (SHGM); Service Universitaire de l’Action Culturelle de l’Université de Haute-Alsace, Jan 2023, Mulhouse, France. ⟨hal-04081682⟩
23 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More