Influence of age on the auditory sensitivity to noise and styrene: experiments with the Long-Evans rat - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

Influence of age on the auditory sensitivity to noise and styrene: experiments with the Long-Evans rat

Sensibilité auditive au bruit ou au styrène en fonction de l'âge : expérimentation animale

(1)
1
Benoît Pouyatos
  • Function : Author
  • PersonId : 770898
  • IdRef : 072280794

Abstract

Noise and styrene are two occupational agents that can disrupt the auditory function of exposed subjects. The main goal of this thesis was to evaluate the influence of aging on the auditory sensitivity to noise or styrene in the Long-Evans rat. For this purpose, noise- and styrene-induced hearing losses were studied with 3, 5 and 24 month-old rats. Hearing was tested by recording auditory evoked potentials (EAP) and cubic distortion products (DPOAE). Cochlear hair cell loss and glutamate decarboxylase (GAD) concentrations in inferior colliculus (IC) were also measured.The results showed that aged rats were more sensitive to high-level noise than young rats, but almost insensitive to styrene. In fact, young rats exhibit a hypersensitive period extended beyond the age of 3 months. Finally, GAD concentrations in the IC decreased after a high-level noise but only in the young rats. The central plasticity seems therefore to depend both on age and the nature of the exposure.
Le bruit et le styrène sont deux agents professionnels capables d'endommager la fonction auditive. L'objectif principal de cette thèse était d'évaluer l'influence du vieillissement sur la sensibilité au bruit ou au styrène chez le rat Long-Evans. Pour ce faire, les effets du bruit et du styrène ont été étudiés avec des animaux âgés de 3, 5 et 24 mois. L'audition était testée à l'aide de potentiels évoqués et de produits de distorsion acoustique. Les pertes de cellules ciliées et la concentration de glutamate decarboxylase (GAD) dans le colliculus inférieur (CI) ont été également mesurées.Les rats âgés se sont avérés plus sensibles au bruit de forte intensité que les jeunes, mais moins sensibles au styrène. En fait, il existe une période d'hypersensibilité au styrène s'étendant au-delà de l'âge de 3 mois. Enfin, seuls les rats jeunes ont présenté une baisse de la concentration de la GAD dans le CI. La plasticité des mécanismes inhibiteurs dans le CI dépend donc à la fois de l'âge et de la nature de l'agent ototoxique.
Not file

Dates and versions

tel-01746785 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746785 , version 1

Intranet access

Cite

Benoît Pouyatos. Sensibilité auditive au bruit ou au styrène en fonction de l'âge : expérimentation animale. Neurosciences [q-bio.NC]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2003. Français. ⟨NNT : 2003NAN10015⟩. ⟨tel-01746785⟩
31 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More