Involvement of retinoic acid and retinoid X receptors in the modulation of certain components of the immune reaction in rats - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2001

Involvement of retinoic acid and retinoid X receptors in the modulation of certain components of the immune reaction in rats

Implication des récepteurs à l'acide rétinoïque et aux rétinoïdes X dans la modulation de certaines composantes de la réaction immunitaire chez le rat

(1)
1
Carole Seguin Devaux
  • Function : Author
  • PersonId : 787030
  • IdRef : 060333340

Abstract

Vitamin A deficiency is associated with increased susceptibility of the host to infection. Vitamin A supplementation, through its active metabolite, retinoic acid (RA) has «anti-infectious» effects by modulating the host inflammatory and immune responses through uncompletely characterized mechanisms. The biological effects of RA are mediated by two types of nuclear receptors, the RA receptor(RAR) and the retinoid X (RXR). The mechanisms and the receptors isoforms through which RA modulates the host inflammatory/immune response were studied in vivo in rats in a model of RA supplementation and challenge with lipopolysaccharide (LPS). Supplementation with RA for 5 days enhanced, in an organ-specifi manner, the LPS-triggered activation of the unducible NO synthase (NOS2), m sharp contrast wlth previous in vitro studies. The organ-specific interaction of RA with LPS did not depend on the level of expresion of the RARa protein. RA and LPS synergistically decreased the expression of RXRs PPAR. Nevertheless, the RA-LPS interaction was mimicked by a RAR[alpha] but not by a panRXRs agonist. The RAR[alpha] agonist also mimicked the effects' of RA and increased the number of T CD4 lymphocytes, the production of type II interferon and the expression of l'lRF1l. These results contribute to the characterization of the « anti-infectious » properties of vitamm A.
Le déficit en vitamine A est associé à une augmentation de la susceptibilité de l'hôte à développer une infection. La supplémentation en vitamine A par l'intermédiaire de son métabolite actif, l'acide rétinoïque (AR) a classiquement des propriétés "anti-infectieuses" en modulant les réponses immunes et inflammatoires de l'hôte par des mécanismes peu connus. Les effets biologiques de l'AR sont médiés par deux types de récepteurs nucléaires, les récepteurs à l'AR (RAR) et aux rétinoïdes X (RXR). Les mécanismes et les types de récrepteurs par lesquels l'AR module la réponse immunitaire ont été étudiés in vivo chez le rat dans un modèle de supplémentation en AR stimulé par le lipopolysaccharide (LPS). Une supplémentation en AR pendant cinq jours potentialise de manière organe-spécifique, l'activation de la voie de la NO sunthase inductible (NOS2) induite par le LPS contrairement aux prédédentes études in vitro. L'effet organe-spécifique de l'interaction AR-LPS ne dépend pas du niveau d'expression des récepteurs aux proliférateurs de péroxisome (PPAR). Néanmoins, l'interaction AR-LPS sur l'activation de la NOS2 est mimée par un agoniste RAR[alpha] mais pas par un agoniste pan RXRs. L'agoniste RAR [alpha] mime également l'effet de l'AR sur l'augmentation du nombre de lymphocytes T CD4, de la production d'interféron type II et de l'expression de l'IRF-1. Ces résultats contribuent à caractériser les effets complexes des rétinoïdes sur les réponses immunes et inflammatoires de l'hôte.
Not file

Dates and versions

tel-01746865 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746865 , version 1

Intranet access

Cite

Carole Seguin Devaux. Implication des récepteurs à l'acide rétinoïque et aux rétinoïdes X dans la modulation de certaines composantes de la réaction immunitaire chez le rat. Biologie animale. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2001. Français. ⟨NNT : 2001NAN11313⟩. ⟨tel-01746865⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More