Effet d'un contexte inflammatoire sur le transfert de gènes dans les cellules trachéales glandulaires mucoviscidosiques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2005

Effect of an inflammatory context on gene transfer in CF tracheal gland cells

Effet d'un contexte inflammatoire sur le transfert de gènes dans les cellules trachéales glandulaires mucoviscidosiques

Abstract

Cystic Fibrosis (CF), a lethal monogenic disease, is caused by mutations in the cftr gene, and is characterized by chronic infection and inflammation in the lung. cftr is strongly expressed in tracheal glands. Clinical trials in wllich the hunlan CFTR cDNA was delivered to the lung of CF patients have only resulted in weak and transient gene expression. We herein hypothesized that the non specific immune response may be partly responsible for failure of gene therapy in CF. We tested the action of two cytokines, involved in the ThllTh2 inflammatory response, TNFq and Interleukin 4 (IL-4), on IgA transcytosis and gene transfer efficacy in a model of human CF tracheal gland cells (CF-KM4). Gene transfer was efficient using non viral trailsfection reagents and as judged by luciferase expression and by correction of CF cell secretory defects. The two cytokines, TNFa and IL-4, did not inhibit gene transfer efficiency, but inhibited transgene expression probably acting through their respective receptors. Study of signalling pathways involved by these two cytokines showed that inhibition of transgene expression was preveilted by glucocorticoïds but not by NSAI agents. Furthermore, we showed that IgA transcytosis was functional and efficient in this cell model, and that afier gene transfer, cells increased expression of IgA receptor gene. We suggest that the inflammatory context found in CF lung may be a stocking block for CF gene transfer and should be taken into account for developing new strategies of CF gene therapy.
La mucoviscidose, maladie monogénique létale, est causée par une mutation dans le gène cftr. Les essais cliniques de thérapie génique, visant à délivrer par aérosol le gène CFTR normal humain dans les poumons, conduisent à une expression du gène très faible et transitoire. La mucoviscidose se caractérise, au niveau pulmonaire, par une infection chronique et une inflammation sévère. Nous nous sommes demandés si ce contexte inflammatoire pouvait être en partie responsable des échecs observés de la thérapie génique de la mucoviscidose. Nous avons montré que l'inflammation non spécifique, et en particulier les deux cytokines impliquées dans la réponse Th1/Th2, le TNFa. et l'IL-4, n'inhibait pas l'efficacité de transfert de gène, mais inhibait l'expression du gène transféré dans les cellules trachéales glandulaires mucoviscidosiques. L'étude des voies de signalisation induites par ces deux cytokines a montré que l'inhibition de l'expression du transgène était prévenue par les glucocorticoïdes mais pas par les AINS. Nous avons également montré que le système de transcytose des IgA était fonctionnel et efficace dans ces cellules, et que la présence d'un vecteur était capable d'augmenter l'expression du récepteur aux IgA dans les cellules. Nous proposons alors une nouvelle orientation de recherche sur la thérapie génique, qui ne peut prétendre à l'heure actuelle soigner la mucoviscidose, en tenant compte de l'inflammation perpétuelle dans les poumons des patients. Il nous semble également important de trouver de nouvelles possibilités d'administration du vecteur, afin de ne pas se heurter au système de défense humoral.
No file

Dates and versions

tel-01746968 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746968 , version 1

Intranet access

Cite

Sonia Bastonero. Effet d'un contexte inflammatoire sur le transfert de gènes dans les cellules trachéales glandulaires mucoviscidosiques. Biologie cellulaire. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2005. Français. ⟨NNT : 2005NAN11316⟩. ⟨tel-01746968⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More