Détection des mutations ponctuelles par des techniques de Fingerprinting : application en épidémiologie moléculaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2006

Détection des mutations ponctuelles par des techniques de Fingerprinting : application en épidémiologie moléculaire

(1)
1
Thomas Carton
  • Function : Author
  • PersonId : 779975
  • IdRef : 117998923

Abstract

Currently, the epidemiology of cancer encounterssome problems of which the often long time between the genotoxic exposure and the detection of the disease. To overcome this limitation, molecular epidemiology analyses earlier lesions, called biomarkers, of which most interesting are point mutations in oncogenes and tumor suppressor genes. P53 is notably one of the most mutated. With an aim of detecting these mutations, our work evaluates the fingerprinting techniques coupled to an amplification by PCR. Of the three potentially usable techniques, arbitrary amplification, amplification/restriction and preferentia! amplification, the last appeared most relevant for the detection of induced mutations. In order to detect G>T transversion of the 273 [exponent rd] codon of the P53 gene, we first in vitro validated this technique on cell lines then we've made a in vivo study on workers with occupational exposure. Underlining the importance of the DNA collection, the sensitivity thresholds and enzymatic polymorphisms, this work thus shows interest of using fingerprinting in molecular epidemiology.
Actuellement, l'épidémiologie du cancer se heurte au problème du délai souvent long entre l'exposition génotoxique et la détection de la maladie. En réponse, l'épidémiologie moléculaire recherche des lésions précoces, caractérisées de biomarqueur, et notamment des mutations ponctuelles dans les oncogènes et gènes suppresseurs de tumeur. De ces derniers ressort en particulier le P53. Afin de détecter ces mutations, nos travaux ont porté sur l'évaluation des techniques de Fingerprinting couplées à une amplification par PCR. Des trois techniques utilisables, amplification arbitraire, amplification/restriction et amplification préférentielle, la dernière est apparue la plus pertinente pour la détection des mutations induites. Appliquées à la transversion G>T du codon 273 du P53, furent menées une phase de validation in vitro sur lignées cellulaires, puis une étude de faisabilité in vivo sur des individus exposés professionnellement. En soulignant l'importance de l'échantillonnage de l'ADN, des seuils de sensibilité et de certains polymorphismes enzymatiques, ces travaux permettent de cerner l' intérêt du Fingerprinting en épidémiologie moléculaire.
Not file

Dates and versions

tel-01746975 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01746975 , version 1

Intranet access

Cite

Thomas Carton. Détection des mutations ponctuelles par des techniques de Fingerprinting : application en épidémiologie moléculaire. Médecine humaine et pathologie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2006. Français. ⟨NNT : 2006NAN10225⟩. ⟨tel-01746975⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More