Administration of drugs with renal effect to pregnant mother: possible nephrotoxicity in the newborn: pharmacologic modulations of fetal and neonatal functional development following in-utero exposure to Gentamicin or Furosemide - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1989

Administration of drugs with renal effect to pregnant mother: possible nephrotoxicity in the newborn: pharmacologic modulations of fetal and neonatal functional development following in-utero exposure to Gentamicin or Furosemide

Médicaments à effet rénal administrés chez la mère pendant la gestation : néphrotoxicité éventuelle chez le nouveau-né : modulations pharmacologiques du développement fonctionnel rénal foetal et néonatal chez le rat après exposition in-utero à la Gentamicine ou au Furosémide

(1)
1
Pierre Boudzoumou-Nganga
  • Function : Author
  • PersonId : 787205
  • IdRef : 144493845

Abstract

Aminoglycosides (gentamicin) antibiotics well-known for their nephrotoxicity; and furosemide, a widely used diuretic, has been reported to induce a delay in the differentiation of renal glomeruli. We were interested to investigate if the developing kidney could be functionally altered in-utero after administration of either these drugs to the pregnant mother. Drugs were given during two keyperiods of pregnancy: days 7-11 (period of organogenesis) and days 14-18 (beginning of glomeruli differentiation) at the dose of 75mg/Kg/day by i.p. route. The rat strain was WISTAR.Shortly after birth,variations were observed on diuresis, creatinine clearance, U/P creatinine ratio,fractional excretion of water fractional excretion of electrolytes. The gentamicin-induced nephrotoxicity was reversible, the glomerular function being corrected earlier than the tubular urinary concentrating defect. Furosemide seemed to lead to a delay of development of loop of Henle, suggesting a functional adaptation of other segments of tubule, already mature and functionning. Furthermore, our results provide evidences of functional developmental disturbances (altered growth and urinary concentrating defect) in young rats, lately after prenatal exposure to furosemide or gentamicin. In conclusion, drug administration to mother during pregnancy can lead to a detrmental effect upon the kidney of the newborn and of the young animal.
Les aminoglycosides (Gentamicine) ont des effets néphrotoxiciques bien connus ; et le Furosémide (un diurétique) a été démontré induire un retard de la différenciation glomérulaire chez le nouveau-né, après administration chez la mère gestante. Nous avons recherché les conséquences fonctionnelles sur le rein en développement chez le nouveau-né ayant reçu de la gentamicine ou du furosémide in-utero ; puis nous avons étudié les possibilités d'une récupération de la fonction rénale à plus ou moins long terme. Des rates gestantes de race WISTAR ont reçu le médicament à la dose de 75mg/Kg/j. L'étude réalisée chez le nouveau-né exposé in-utero à la gentamicine a montré une altération des paramètres fonctionnels : diurèse, clairance et rapport U/P de la créatinine et des fractions d'excrétion de l'eau et des électrolytes. La néphrotoxicité fonctionnelle ainsi induite par la gentamicine est réversible : la fonction de filtration glomérulaire est compensée plus tôt que la déficience tubulaire de concentration urinaire.Les modifications observées après administration in-utero de furosémide paraissent pouvoir être expliquées par un retard dans la maturation de l'anse de Henlé, entrainant une adaptation morphologique et fonctionnelle des autres segments tubulaires déjà développés. Ainsi se serait peut-être constitué un modèle animal très particulier de l'étude du développement rénal. En conclusion, nos résultats apportent l'évidence d'une perturbation fonctionnelle pendant le développement chez le rat ayant reçu in-utero un médicament à effet rénal. Cette perturbation observée encore longtemps après l'exposition prénatale à la gentamicine ou au furosémide a consisté en un retard général de la croissance et un défaut de concentration urinaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1990_0550_BOUDZOUMOU_NGANGA.pdf (8.37 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01747178 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747178 , version 1

Cite

Pierre Boudzoumou-Nganga. Médicaments à effet rénal administrés chez la mère pendant la gestation : néphrotoxicité éventuelle chez le nouveau-né : modulations pharmacologiques du développement fonctionnel rénal foetal et néonatal chez le rat après exposition in-utero à la Gentamicine ou au Furosémide. Médecine humaine et pathologie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1989. Français. ⟨NNT : 1990NAN10550⟩. ⟨tel-01747178⟩
88 View
120 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More