Influence des variations de la température et de la photopériode sur le cycle de reproduction et la qualité des pontes de la perche commune "perca fluviatilis" - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2002

Influence des variations de la température et de la photopériode sur le cycle de reproduction et la qualité des pontes de la perche commune "perca fluviatilis"

Hervé Migaud
  • Function : Author
  • PersonId : 773031
  • IdRef : 07021557X

Abstract

The aim of these experimental studies was to improve our knowledge on the environmental control of Eurasian perch reproduction. Under a constant photoperiod (12L : 12D), thermal variations (6 weeks of cooling from 22 to 6?C, 5 months of chilling at 6?C and 1 month of warming from 6 à 14?C) have shown some limits on the control of the reproductive cycle. Even if aIl the males were spermiating after a such regime, only few females have developed their gonads (31 %) and only 6 % have spawned. Moreover, the spawning quality was low. Thus, the influence of photoperiodic variations in the control of female gametogenesis was suggested and studied. A 24 hours photophase inhibits the initiation of perch male and female reproductive cycle. Some low sex steroids levels were measured. A constant photoperiod (16L: 8D) results in a very heterogeneous gonad development, lots of atresia, and few spawnings (30 %). Under a natural photoperiod, results, in terms of plasma sex steroids variations, gonad development and eggs and larvae quality, were similar to those observed in natural habitat. In simulated photoperiod conditions, although all the broodstocks have developed their gonads, only 55 % of the mature females have spawned and low fertilization rates were observed. Spawning seems to be triggered off by seasonal temperature and daily light intensity variations. Most of the spawnings occurred at dawn. In artificial light conditions, the sudden switch from darkness to daylight could disturb the oviposition process. The light-darkness cycle would be an important factor, but not sufficient to induce a normal gonadal development. Daylength variations are also involved in the initiation and the gonadal development during gametogenesis. Photoperiodic and temperature variations both play a crucial roIe in the success of perch reproduction. Finally, in April, while the water temperature rises, a high mortality increase was observed. It seems to be not linked to the reproductive cycle.
Ce doctorat avait pour objectif de mieux comprendre le déterminisme environnemental de la reproduction chez la perche commune, Perca fluviatilis. Sous une photopériode fixée à 12L: 120, l'application de variations thermiques a montré les limites de l'influence du facteur température sur le contrôle du cycle de reproduction de la perche. L'implication des variations photopériodiques dans le contrôle de la gamétogenèse a donc été étudiée dans une seconde phase. Une photophase constante inhibe l'initiation des cycles de reproduction mâle et femelle chez la perche et des teneurs en stéroïdes sexuels très faibles sont relevées. Sous une photopériode fixée à l6L: 80, le développement des gonades est très hétérogène, de nombreux cas d'atrésie ont été observés et peu de géniteurs ont pondu. Le régime photopériodique naturel a donné des résultats similaires à ceux relevés en milieu naturel en terme de variations plasmatiques en stéroïdes sexuels, de développement et de qualité des u?fs et des larves. Un régime photopériodique pseudo-naturel a permis d'obtenir le développement de la totalité des géniteurs mais, seulement 55 % des femelles gravides ont pondu et de faibles taux de fécondation ont été observés. Le déclenchement des pontes semble être initié par les variations saisonnières de la température et par les variations journalières de l'intensité lumineuse. La majorité des pontes survient à l'aube. En conditions artificielles d'éclairement, le passage brutal de l'obscurité au jour pourrait perturber le déclenchement des ovipositions. L'alternance jour-nuit constituerait un stimulus important permettant l'initiation de la gamétogenèse, mais ne suffirait pas pour induire un développement gonadique normal. L'initiation et le bon déroulement de la gamétogenèse impliquent également une variation de la durée d'éclairement. Les variations de la photopériode, tout comme celles de la température, jouent donc un rôle déterminant dans le succès de la reproduction de la perche.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_2002_0030_MIGAUD.pdf (12.96 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01747409 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01747409 , version 1

Cite

Hervé Migaud. Influence des variations de la température et de la photopériode sur le cycle de reproduction et la qualité des pontes de la perche commune "perca fluviatilis". Biologie animale. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2002. Français. ⟨NNT : 2002NAN10030⟩. ⟨tel-01747409⟩
76 View
1296 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More