Généralisation et optimisation de la fabrication d'un composite biomasse végétale-ciment à variations dimensionnelles limitées vis-à-vis des variations de l'humidité - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Generalization and optimization of a vegetable material-cement composite fabrication with limited dimensional change in regard to humidity variations

Généralisation et optimisation de la fabrication d'un composite biomasse végétale-ciment à variations dimensionnelles limitées vis-à-vis des variations de l'humidité

Antonio Ludovico Beraldo
  • Function : Author
  • PersonId : 787983
  • IdRef : 144401886

Abstract

Earlier experimental research with a Vosges fir/cement composite produced the following properties: a) Density lower than 1200 kg/ cubic meter b) Crushing strengh higher than 4 MegaPascal c) Dimensional variations, within the French Norm, for light concrete, i.e., lower than 1 mm/m. The research was developed to optimize four phases of the fabrication process: a) Elimination of the substances that restrict hydration of the concrete (hot water rinse 80°C-2 hours) b) Treatment of the interface vegetal particles (bituminous solution 10%) c) Addition of mineral charges and/or cement additives d) Cure of specimens after fabrication The desired period of dimensional stability is taken to be very long to motivate industrial interest. In this way, a time reduction is achieved through the carbonation treatment or to obtain the minimum phases of shrinkage and swelling. The research has shown that is not possible to obtain an optimum result, however it is obvious that shrinkage and swelling phase's can be limited to obtain better dimensional stability of the specimens.
L'objectif fixé de la recherche est de généraliser et d'optimiser un protocole de préparation des composites biomasse-ciment satisfaisant aux conditions suivantes: 1) masse volumique inferieure à 1200 mètres cube; 2) résistance à l'écrasement supérieure à 4 megapascals; 3) variations dimensionnelles mesurées dans les conditions de la norme française relative aux bétons légers inferieures à 1 millimètre par mètre. Ces objectifs sont atteints par la mise en u?vre de quatre étapes successives: a) le lavage des particules à l'eau chaude afin d'éliminer certains produits inhibiteurs de la prise de ciment, b) la pulvérisation de bitume sur les particules lavées pour réduire les échanges d'eau, c) l'ajout de substances minérales à la matrice ciment pour accroitre les caractéristiques mécaniques du composite, d) la cure comportant une étape de retrait suivie d'une étape d'immersion dans l'eau. L'étape de cure ne se limite pas en général à une carbonatation. La durée de cette étape et par suite son cout, empêchent actuellement certaines applications industrielles du composite. Seules des analyses plus microscopiques des deux étapes pourront permettre soit de réduire leur durée, soit au mieux de les éliminer par un traitement adéquat des granulats.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_1994_0076_BERALDO.pdf (5.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01748622 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748622 , version 1

Cite

Antonio Ludovico Beraldo. Généralisation et optimisation de la fabrication d'un composite biomasse végétale-ciment à variations dimensionnelles limitées vis-à-vis des variations de l'humidité. Sciences de l'ingénieur [physics]. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1994. Français. ⟨NNT : 1994NAN10076⟩. ⟨tel-01748622⟩
148 View
76 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More