Contribution à la physiopathologie de l'arthropathie des dialysés : aluminium et amylose Béta2-microglobulinique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2001

Dialysis-associated arthropathy : role of aluminium overload and Beta2-microglobulin amyloidosis

Contribution à la physiopathologie de l'arthropathie des dialysés : aluminium et amylose Béta2-microglobulinique

Abstract

Dialysis-associated arthropathy (DAA) is recognised as a complication of long-term dialysis. Its diagnosis is based on clinical (carpal tunnel syndrome (CrS), arthralgia) and radiological criteria (cystic bone radiolucencies, destructive arthropathy and spondylarthropathy). [beta]2-microglobulin ([beta 2-M) amyloidosis has been shown to be of pathophysiological relevance. In our study, only CTS.containing [beta]2-M amyloid deposits confirmed by microscopie examination, were associated with other signs of DAA. Macroscopic compression of the median nerve by amyloid deposits or an associated flexor tenosynovitis was inconstant, But an inflammatory synovial reaction surrounding amyloid deposits was weIl demonstrated by MR imaging of the carpal tunnel. Other factors may play a role in DAA, alone or in association with amyloidosis. Aluminum accumulates in osteoarticular structures of dialysis patients. We have demonstrated thàt soluble aluminum compounds induced a severe synovitis with haemorrhagic effusion in the rabbit knee. As shown by our results in the rat subcutaneous air-pouch model, this toxicity may be due to an increased secretion of eicosanoids by parietal cells. Aluminosilicates and other aluminum complexes may protect against aluminum articular toxicity. Our results also suggest that circulating hyaluronan may reflect synovial proliferation in dialysis patients suffering from DAA.
L'arthropathie du dialysé est une complication de la dialyse prolongée, dont le diagnostic repose sur des critères cliniques (syndrome du canal carpien (SCC), arthralgies) et radiologiques (géodes osseuses, destructions articulaires et vertébrales). L'importance physiopathologique de l'amylose [bêta]2-microglobulinique ([bêta]2-M) est primordiale. Ainsi, nous montrons que seuls les SCC renfermant des dépôts de [bêta]2-M histologiquementprouvés, s'intègrent dans le cadre d'une arthropathie du dialysé. Une compression macroscopique du nerf médian par l'amylose ou la ténosynovite associée n'est pas constante, mais une réaction inflammatoire au voisinage des dépôts de B2-M est mise en évidence par l'IRM haute résolution du canal carpien. D'autres facteurs interviennent, seuls ou en association avec l'amylose. Ainsi, l'aluminium s'accumule dans les tissus articulaires du dialysé. Sous forme soluble, il induit une synovite hémorragique sévère chez le lapin et sa toxicité semble médiée par une sécrétion accrue d'eicosanoïdès pan les cellules de la cavité synoviale, comme l'indique nos résultats expérimentaux. La formation d'aluminosilicates, ou de tout autre complexe; constitue une protection vis à vis de la toxicité aluminique. Ce travail suggère, par ailleurs, que le hyaluronate circulant pourrait être un marqueur de l'arthropathie du dialysé. L'élévation des taux, probablement d'origine multifactorieIle, refléterait la participation synoviale chez les patients porteurs de lésions ostéoarticulaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCD_T_2001_0304_CHARY-VALCKENAERE.pdf (8.68 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01748636 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01748636 , version 1

Cite

Isabelle Chary-Valckenaere. Contribution à la physiopathologie de l'arthropathie des dialysés : aluminium et amylose Béta2-microglobulinique. Médecine humaine et pathologie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2001. Français. ⟨NNT : 2001NAN11304⟩. ⟨tel-01748636⟩
85 View
329 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More