L'archéologie à Metz : institutions, pratiques et résultats : des travaux de Johann Baptist Keune à l'archéologie préventive (1896-2008) - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2012

Archaeology in Metz : institutions and results : from Keune?s work to rescue archaeology (1896-2008)

L'archéologie à Metz : institutions, pratiques et résultats : des travaux de Johann Baptist Keune à l'archéologie préventive (1896-2008)

Julien Trapp

Abstract

Archaeological finds have contributed to the enrichment of the messin history since the mid-18th century. At this time, archaeology was a privilege of scholars and findings were merely incidental. Modern archaeology was born in Metz thanks to JB Keune, at the end of the 19th century, at the time of the first German Annexation. For a century there where personalities who marked the research in Metz, which developed as a result of spatial planning works. From a scientific point of view, this research took advantage of the advance of the German research during both First and Second Annexations. Therefore, the case of Metz may or may not have some particularities inherent to the national context. Messin archaeology relied regularly on societies whose members have contributed to the protection of cultural heritage. Metz Museums and their curators played a decisive role for the protection of archaeological remains and for the spreading of knowledge. For one century, analytical methods progressed and allowed historical data to become more accurate. In the 1980s, this evolution ended up in an emergence of an urban archaeology and in standardization of practices. Metz, and therefore its region, is one of the first French cities to adopt such a new policy
Depuis le milieu du XVIIIe siècle, les découvertes archéologiques ont contribué à l'enrichissement de l'histoire messine. À cette époque, elle est l'apanage d'érudits et les mises au jour sont fortuites. L'archéologie moderne ne naît à Metz qu'à l'extrême fin du XIXe siècle, au cours de la première Annexion allemande, grâce à l'oeuvre de J. B. Keune. Pendant un siècle, des personnalités marquent ainsi la recherche messine, qui se développe en raison de la réalisation de travaux d'aménagement du territoire. Scientifiquement, elle a bénéficié de l'avance de la recherche allemande au cours des deux annexions. Par conséquent le cas de Metz présente certaines particularités, inhérentes ou non au contexte national. L'archéologie messine s'est appuyée régulièrement sur les sociétés savantes, dont les membres ont contribué à la protection du patrimoine. Les Musées de Metz par le biais de leurs conservateurs ont joué un rôle décisif tant dans la sauvegarde des vestiges que dans la diffusion des connaissances. Pendant un siècle, les méthodes d'analyse ont ainsi évolué, permettant la précision des données historiques. Cette évolution aboutit au début des années 1980 à l'émergence d'une archéologie urbaine et à une harmonisation des pratiques. Metz, et par extension sa région, est l'une des premières villes françaises à mener cette nouvelle politique
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2012_0368_TRAPP_vol_1.pdf (2.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01749669 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01749669 , version 1

Cite

Julien Trapp. L'archéologie à Metz : institutions, pratiques et résultats : des travaux de Johann Baptist Keune à l'archéologie préventive (1896-2008). Archéologie et Préhistoire. Université de Lorraine, 2012. Français. ⟨NNT : 2012LORR0368⟩. ⟨tel-01749669⟩
174 View
881 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More