Mesure et interprétation du changement d'utilité dérivée d'instruments de qualité de vie psychométriques - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2013

Measurement and interpretation of change utility derived from psychometric instruments

Mesure et interprétation du changement d'utilité dérivée d'instruments de qualité de vie psychométriques

Abstract

In health economic, the concept of utility was used to describe a state of health in patients. The unit value of health state utility ranges between 0, representing "death" state, and 1 representing a "perfect" health state. It is possible to recover through the measurement of utility both the clinical outcome and their impact on the health of the patient, and thus express the quality of life related to health. In this work, we used the indirect approach for estimating utility that is derived from a generic utility scales (quality of life questionnaires). The objectives of this thesis were to define a threshold of change for the utility derived from psychometric instruments measuring quality of life, and to take into account for the change interpretation, the presence of comorbidities or a response-shift phenomenon. We used data from a cohort of patients with osteoarthritis of lower limbs (KHOALA cohort) for estimate the impact of comorbidities in utility measured by the SF-6D its change over 3 years. We are also interested in the particular case of living kidney donors. The utility was estimated by the EQ-5D and SF-6D before and 3 months after kidney donation. A threshold of significant deterioration has been estimated and the presence of a response-shift phenomenon was controlled. The results showed the deleterious effect of comorbidities on utility measurement for patients with lower limbs osteoarthritis, and highlighted the importance of the functional severity of osteoarthritis in the expression of utility and its change over time. Living kidney donors experienced a significant decrease in their utility score in the short term, and more than third of donors have reached the threshold of significant deterioration. The threshold of utility change varies depending on the population studied, the measurement instrument, and the methodology used to define the threshold. In conclusion, the assessment of utility change must take into account the existence of other diseases and the adaptation of the individual on his health state variation. The complexity of measuring individual preferences by psychometric instruments should lead to be careful about introducing them in the economic evaluation. The use of a threshold for the interpretation of utility change can be an additional element in the decision-making process
Dans le domaine de la santé, la mesure d'utilité permet d'exprimer la valeur que peut donner un individu à un état de santé, comprise généralement entre 0 (la mort) et 1 (meilleur état de santé envisageable). L'utilité permet de valoriser simultanément le résultat clinique et son impact sur l'état de santé du patient, et d'exprimer ainsi la qualité de vie liée à la santé. Nous nous sommes intéressés dans ce travail à l'approche indirecte d'estimation d'utilité, consistant à dériver une utilité à partir des échelles psychométriques de mesure de l'état de santé (questionnaires génériques). Cette approche permet de répéter la mesure de l'utilité dans le temps et ouvre des perspectives pour l'analyse du changement d'utilité. Les objectifs étaient de définir un seuil de changement pour l'utilité dérivée des instruments de mesure psychométrique de la qualité de vie, et de prendre en compte dans l'interprétation du seuil la présence des comorbidités ou d'un phénomène de response-shift. Afin de répondre à nos objectifs, nous avons étudié, d'une part, le changement d'utilité mesurée par le SF-6D dans une cohorte de patients atteints d'arthrose des membres inférieurs (cohorte KHOALA) et l'effet des comorbidités sur l'utilité et son changement. D'autre part, nous avons estimé l'utilité de donneur vivant de rein à partir des questionnaires EQ-5D et SF-6D avant et 3 mois après le prélèvement du rein. Un seuil de changement a été estimé et un phénomène de response-shift a été recherché. Les résultats ont montré l'effet délétère des comorbidités sur la mesure de l'utilité chez les patients atteints d'arthrose, et mis en évidence l'importance de la sévérité fonctionnelle de l'arthrose dans l'expression de l'utilité et son changement. Chez les donneurs vivants de rein nous avons mis en évidence une diminution significative de l'utilité à 3 mois, avec une proportion de plus de 30% de donneurs ayant atteint le seuil de détérioration significative. L'estimation du seuil de changement diffère selon la population étudiée, l'instrument de mesure de l'utilité, et la méthodologie appliquée pour définir ce seuil. En conclusion, l'évaluation du changement d'utilité doit tenir compte de l'existence des comorbidités ainsi que de l'adaptation du jugement de valeur que l'individu porte sur son état de santé lorsque celui-ci évolue. La complexité des méthodes psychométriques pour la mesure de l'utilité doit amener à être prudent sur leur prise en compte dans les modèles d'évaluation économique. L'identification d'un seuil pour l'interprétation du changement peut être un élément complémentaire utile dans la démarche d'analyse décisionnelle
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2013_0277_HOSSEINI.pdf (912.33 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

tel-01750622 , version 1 (14-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01750622 , version 1

Cite

Kossar Hosseini. Mesure et interprétation du changement d'utilité dérivée d'instruments de qualité de vie psychométriques. Médecine humaine et pathologie. Université de Lorraine, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LORR0277⟩. ⟨tel-01750622⟩
77 View
123 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More