Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modélisation hydromécanique du comportement des ouvrages souterrains avec un modèle élastoviscoplastique

Résumé : Le comportement à long terme des excavations souterraines est un enjeu social et économique majeur, en particulier dans le contexte du stockage en formation géologique profonde de déchets nucléaires à Haute Activité et Vie Longue (HAVL). Plusieurs galeries expérimentales ont été creusées dans le laboratoire de recherche souterrain de Meuse/Haute-Marne situé près de Bure en France, où des études sont menées pour comprendre le comportement global de la roche constitutive : l’argilite du Callovo-Oxfordien (COx).L’objectif de cette thèse est d’effectuer une modélisation avec Code_Aster d’ouvrages souterrains, et en particulier d’une des galeries du laboratoire de Meuse/Haute-Marne, en prenant en compte une approche non locale, l’effet du fluage et le couplage hydromécanique dans le cadre de la mécanique des milieux poreux, et de comparer les résultats numériques avec les données expérimentales disponibles.Le modèle élastoviscoplastique spécifiquement utilisé pour cette étude est le modèle L&K : il offre d’une part un couplage entre le comportement instantané et différé, et prend en compte d’autre part la dilatance, paramètre qui gouverne les déformations volumiques du matériau lors d’une sollicitation, et ses fortes variations, caractéristique essentielle des géomatériaux et en particulier du COx. La présence d’un fluide s’écoulant à travers le matériau va ajouter une composante hydraulique à la modélisation, dont le couplage avec la mécanique est assuré par les équations de Biot. Une autre nouveauté de ce travail concerne le couplage entre ce comportement rhéologique complexe et une approche non locale dans un cadre industriel. Parmi les méthodes de régularisation disponibles dans Code_Aster, la méthode second gradient de dilatation a été choisie parce que bien adaptée aux géomatériaux. Son but est de corriger la dépendance au maillage et les solutions numériques localisées.Une fois les outils numériques opérationnels et les paramètres du modèle L&K calés sur des essais effectués en laboratoire sur des échantillons, un bon accord général a été trouvé entre les résultats numériques et les mesures in situ, sans aucun recalage des paramètres. Les effets du temps observés expérimentalement sur l’évolution des déplacements et des pressions d’eau sont retrouvés au sein d’une même modélisation, validant ainsi la démarche prédictive suivie
Document type :
Theses
Complete list of metadatas

Cited literature [114 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01751075
Contributor : Thèses Ul <>
Submitted on : Thursday, March 29, 2018 - 1:04:42 PM
Last modification on : Monday, April 16, 2018 - 10:42:38 AM

File

INPL_T_2011_PLASSART_R.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751075, version 1

Collections

Citation

Roland Plassart. Modélisation hydromécanique du comportement des ouvrages souterrains avec un modèle élastoviscoplastique. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 2011. Français. ⟨NNT : 2011INPL050N⟩. ⟨tel-01751075⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

88