Étude et modélisation du broyage d'une poudre de zircone : mécanosynthèse d'alliages à base de zircone, matériaux denses à nanograins - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Study and modeling of ultrafine fragmentation of a zirconia powder : mechanical alloying of zirconia-based alloyed, nanocrystalline dense consolidated zirconia materials

Étude et modélisation du broyage d'une poudre de zircone : mécanosynthèse d'alliages à base de zircone, matériaux denses à nanograins

Abstract

Not available
La modélisation de la fragmentation ultrafine d'une poudre de zircone commerciale (SEPR) a permis de déterminer les paramètres pertinents qui permettent d'évaluer l'efficacité de l'opération de broyage. De plus, l'évolution granulométrique a pu être expliquée sur la base d'un modèle de bilan de population. L’étude des propriétés physicochimiques et structurales des poudres obtenues par différentes techniques de broyage a permis d'apprécier l'efficacité de chaque technique, mais surtout de comparer la réactivité chimique de ces poudres. Le broyage à sec, à haute densité énergétique, a montré son efficacité dans l'obtention d'alliages céramiques, alors que le broyage humide a montré son efficacité dans la production de poudres divisées, à très grandes surfaces spécifiques. La combinaison de ces deux techniques a permis la réalisation de poudres très réactives. La spectrométrie Mössbauer a permis de suivre l'évolution du fer dans les systèmes ZrO2-Fe2O3, à la suite de traitements mécaniques et thermiques. Cette technique a mis en évidence les différences de réactivités chimiques entre les poudres, ainsi que l'influence des conditions opératoires de broyage sur les propriétés finales des poudres. La dilatométrie a permis de quantifier la réactivité des poudres au frittage. Un broyage humide est indispensable pour l'obtention de céramiques nanocristallines (<100 nm) consolidées (>95%) lors d'un frittage naturel (<1250°C). Cependant, la structure particulière des poudres obtenues par mécanosynthèse permet un frittage sous charge à très basse température (<1000°C) ce qui permet la réalisation de matériaux nanocristallins (<50 nm) denses (>90%). De plus, les paramètres de mise en forme et de frittage doivent être parfaitement contrôlés pour conserver une taille de grain nanométrique
No file

Dates and versions

tel-01751688 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01751688 , version 1

Intranet access

Cite

François Wolf. Étude et modélisation du broyage d'une poudre de zircone : mécanosynthèse d'alliages à base de zircone, matériaux denses à nanograins. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1995. Français. ⟨NNT : 1995INPL059N⟩. ⟨tel-01751688⟩
114 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More