Contribution à l'étude des protéines régulées par la symbiose chez l'ectomycorhize d'Eucalyptus – Pisolithus : caractérisation de mannoprotéines pariétales chez le basidiomycète Pisolithus tinctorius - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1995

Contribution to the study of symbiosis-regulated proteins from eucalyptus - pisolithus. Ectomycorrhizal : echaracterisation of cell wall mannoproteins from the basidiomycete pisolithus tinctorius

Contribution à l'étude des protéines régulées par la symbiose chez l'ectomycorhize d'Eucalyptus – Pisolithus : caractérisation de mannoprotéines pariétales chez le basidiomycète Pisolithus tinctorius

Pascal Laurent
  • Function : Author
  • PersonId : 759517
  • IdRef : 191941379

Abstract

Not available
Nous nous sommes intéressés aux effets de la mycorhization sur la biosynthèse des protéines des symbiotes mycorhiziens. La formation des ectomycorhizes induit des modifications dans l'accumulation des polypeptides fongiques et racinaires (protéines SR). De plus, des protéines spécifiques de la symbiose, les ectomycorhizines, apparaissent dans les tissus symbiotiques. Une analyse bidimensionnelle de la composition protéique de la paroi des symbiotes a été effectuée. Le taux de synthèse globale des protéines pariétales fongiques est fortement stimulé. Celles-ci représentent 70% des protéines de la paroi de la mycorhize. Cette étude a montré l'impact des premières étapes de l'interaction mycorhizienne sur la synthèse des polypeptides pariétaux du mycélium. Les modifications de la paroi fongique de P. tinctorius se caractérisent par une stimulation de la synthèse de protéines acides de 32 kDa et, simultanément, une chute de 10 fois de la biosynthèse d'une glycoprotéine majeure de 95 kDa, gp95. Il s'agit d'une mannoprotéine dont l'apoprotéine fait 29 kDa. gp95 a fait l'objet d'une étude immunologique qui montre qu'elle est uniquement pariétale et semble se localiser dans la couche externe de la paroi ainsi qu'à la surface de l'hyphe. Ces modifications dans la synthèse et dans la concentration de ces polypeptides conduisent à un remaniement majeur dans la composition pariétale. Dans l'état actuel de nos connaissances il nous est impossible de déterminer la fonction de ces protéines pariétales dans l'ontogenèse de la mycorhize
No file

Dates and versions

tel-01753575 , version 1 (29-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01753575 , version 1

Intranet access

Cite

Pascal Laurent. Contribution à l'étude des protéines régulées par la symbiose chez l'ectomycorhize d'Eucalyptus – Pisolithus : caractérisation de mannoprotéines pariétales chez le basidiomycète Pisolithus tinctorius. Sylviculture, foresterie. Université Henri Poincaré - Nancy 1, 1995. Français. ⟨NNT : 1995NAN10417⟩. ⟨tel-01753575⟩
119 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More