Lixiviation de minerais aurifères et électrolyse directe des solutions diluées sur une cathode volumique poreuse percolée pulsée : application aux petits gisements d'or - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Leaching of gold ores and direct electrolysis of dilute solutions on a porous, percolated, pulsating, volumetric cathode : application to small scale gold mining

Lixiviation de minerais aurifères et électrolyse directe des solutions diluées sur une cathode volumique poreuse percolée pulsée : application aux petits gisements d'or

Slawomir Piatnicki
  • Function : Author
  • PersonId : 790812
  • IdRef : 190694963

Abstract

Not available
L'objectif de l'étude est l'application d'un procédé basé sur la lixiviation statique suivie de l'électrolyse directe (LSED) a la valorisation de petits gisements d'or, notamment les petits gisements amazoniens du brésil dont la production représente 75% de l'or produit dans ce pays, bien que compte tenu des techniques artisanales utilisées les taux de récupération de l'or ne dépassent pas 30 à 40% comme le montre l'état de l'art. Le procédé LSED a été appliqué à 3 minerais types différents quant aux métaux accompagnateurs et à la para genèse: il s'agit du minerai du chapeau de fer du gisement du rouez (France), du filon de quartz d'essakane (Burkina Faso) et du minerai sulfure complexe de volta grande (Brésil). Les taux de mise en solution varient de 70 à 90%. L'électrolyse directe effectuée sur les solutions de lixiviation diluées (3 à 8 mg au/l) permet d'atteindre des rendements d'électrodéposition très élevés, mais alors les rendements faradiques sont très bas et par conséquent les consommations énergétiques très élevées. L'analyse des dépôts électrolytiques au microscope électronique à balayage montre des structures non orientées, plurimétalliques et de morphologie variable. Le procédé LSED peut s'appliquer industriellement a un minerai d'or pauvre en métaux accompagnateurs, avec lixiviation en tas de 2000 t et en employant des électrolyseurs d'un volume unitaire de 1000 l minimum. Dans ce cas, après environ 7 h d'électrolyse directe, on peut récupérer 60% de l'or avec une consommation d'environ 800 kwh/kgau
No file

Dates and versions

tel-01754448 , version 1 (30-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01754448 , version 1

Intranet access

Cite

Slawomir Piatnicki. Lixiviation de minerais aurifères et électrolyse directe des solutions diluées sur une cathode volumique poreuse percolée pulsée : application aux petits gisements d'or. Autre. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1994. Français. ⟨NNT : 1994INPL040N⟩. ⟨tel-01754448⟩
73 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More