Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Elimination du phosphore des eaux résiduaires par voie biologiques : activité de la polyphosphate-kinase : utilisation d'une phase acidogène en amont d'un système de type "Phoredox modifié"

Résumé : La lutte contre l'eutrophisation des eaux nécessite l'épuration des eaux résiduaires avant leur rejet dans le milieu naturel. Cette thèse s'inscrit dans une recherche qui a pour but d'améliorer la fiabilité de l'élimination par voir biologique des pollutions carbonées, azotées et phosphorées des eaux résiduaires urbaines. Deux sujets ont été approfondis : le métabolisme bactérien du phosphore et la production de l'acétate (acidogénèse). L'étude du métabolisme bactérien du phosphore était focalisée sur l'activité de l'enzyme polyphosphate-kinase (ATP-polyphosphate phosphotransférase). Une méthode de dosage de l'activité polyphosphate-kinasique a été mise au point pour acinebacter calcoaceticus. Cette méthode a été appliquée sur différentes souches bactériennes pures et sur des boues activées. Certaines souches présentent une activité polyphosphate-kinasique constitutive (entre 0.36 et 4.8 nmoles P. min-1.mg-1prot.). Dans certains cas la polyphosphate-kinase peut être induite par anaérobiose. L'activité polyphosphate-kinasique mesurée dans les boues est toujours faible (<0.1 nmoles P.min-1.mg-1prot.).Une installation pilote de laboratoire a permis d'étudier le fonctionnement d'un réacteur acidogène et l'influence de sa présence sur le rendement de l'élimination du phosphore d'une installation de type "Phoredox modifié". Les essais réalisés sur le réacteur acidogène séparé ont permis d'en caractériser le fonctionnement. Le temps de séjour hydraulique se situe entre 1 et 2.5 heures. La flore de la boue du réacteur acidogène est aérobie-anaérobie facultative. Le seul acide gras volatil produit en quantité d'acétate produite dépend principalement de la quantité de substrat carboné contenue dans les eaux résiduaires. La cinétique de production d'acétate à partir d'une eau résiduaire urbaine, mesurée lors des essais en discontinu, est de l'ordre de 0.2 mg d'acétate.g-1 MS.min-1. Les essais de couplage du réacteur acidogène au pilote"phoredox modifié" ont montré que le gain d'élimination de phosphore est faible
Complete list of metadatas

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-01775716
Contributor : Administrateur Du Ccsd <>
Submitted on : Tuesday, April 24, 2018 - 3:40:56 PM
Last modification on : Friday, June 29, 2018 - 1:16:25 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, September 19, 2018 - 8:29:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : tel-01775716, version 1

Collections

Citation

Johan t'Seyen. Elimination du phosphore des eaux résiduaires par voie biologiques : activité de la polyphosphate-kinase : utilisation d'une phase acidogène en amont d'un système de type "Phoredox modifié". Génie chimique. Université Paul Verlaine - Metz, 1986. Français. ⟨NNT : 1986METZ030S⟩. ⟨tel-01775716⟩

Share

Metrics

Record views

72

Files downloads

58