Modélisation du soudage par résistance par points - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1992

Résistance spot welding modelization

Modélisation du soudage par résistance par points

Abstract

Not available
Cette étude porte sur la modélisation du soudage par résistance par points de tôles nues et revêtues double face de faibles épaisseurs (0.7 mm). Elle comporte d'une part une caractérisation mécanique de la phase d'accostage et d'autre part une étude électrothermique approfondie de la phase de soudage qui suit. Un couplage fort permet de tenir compte des interactions entre les phénomènes électrique et thermique. Le problème étant couplé par l'effet joule d'une part et la dépendance des propriétés physiques avec la température d'autre part. Il intègre également les non-linéarités importantes liées aux résistances électriques et thermiques de contact. Une approche expérimentale visant à mesurer les résistances électriques de contact en régime dynamique à ainsi été développée. Ces modélisations mécanique et électrothermique sont traitées par calcul éléments finis. Les résultats mécaniques obtenus mettent en évidence de fortes contraintes axiales périphériques. Dans certaines configurations d'assemblage ou le jeu initial entre les deux tôles est important, la formation des surfaces de contact électrode-tôle est annulaire. Ces deux phénomènes mécaniques favorisent alors la création de points expulsés. Les résultats du calcul électrothermique mettent en évidence le rôle important des résistances électriques de contact. Dans le cas des tôles nues, la résistance électrique de contact tôle-tôle, initialement très importante, impose une montée en température très brutale (27500°C/s). Pour les tôles revêtues double face, des intensités de soudage plus élevées (environ 30% supérieures à celles des tôles nues) sont nécessaires pour compenser la faible résistance de contact tôle-tôle et obtenir la fusion du métal. Dans ce cas, l'intensité de soudage élevée gouverne le procédé de soudage et provoque un emballement thermique dans la deuxième partie du cycle de soudage. La latitude de soudage est alors fortement réduite
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1992_THIEBLEMONT_E.pdf (13.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01776210 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776210 , version 1

Cite

Eric Thieblemont. Modélisation du soudage par résistance par points. Sciences de l'ingénieur [physics]. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1992. Français. ⟨NNT : 1992INPL068N⟩. ⟨tel-01776210⟩
347 View
1675 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More