Study of the initial oxidation of a Ni-20Cr alloy. Influence of a mechanical deformation - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1992

Study of the initial oxidation of a Ni-20Cr alloy. Influence of a mechanical deformation

Influence d'une déformation mécanique sur les premiers stades de l'oxydation d'un alliage Ni80-Cr20

(1)
1

Abstract

Not available
Nous présentons l'étude de l'influence d'une déformation mécanique uniaxiale sur les premiers stades de l'oxydation d'un alliage Ni80-Cr20 polycristallin, à des températures comprises entre 550 et 830°C, sous quelques 10^4 Pa d'oxygène. Les échantillons sont recuits et nettoyés par bombardement ionique au sein d'une enceinte à ultravide, déformés in situ à la température ambiante grâce à une micromachine de traction. Après oxydation suivie en continu par spectrométrie d'électrons Auger, ces échantillons sont transférés dans un autre appareil pour préciser la distribution de l'oxyde formé (analyse par microsonde à électrons Auger, profils de composition en et sous la surface). Aux températures de 550, 650 et 750°C, nous montrons que les défauts induits par une déformation mécanique accélèrent la formation d'oxyde de chrome à la surface de l'alliage. Cet oxyde est le seul qui apparait dans nos conditions expérimentales sous forme d'une pellicule compacte superficielle, après une période d'incubation plus ou moins longue. À des degrés variables, les analyses ponctuelles d'échantillons après oxydation révèlent que la croissance de l'oxyde s'effectue de façon hétérogène et qu'elle nécessite des relations d'orientation particulières avec le substrat. Par ailleurs, elles mettent en évidence l'incorporation d'oxygène à des concentrations supérieures à la solubilité limité à coté de plages ou l'oxyde de chrome s'est développé. Grâce à des calculs théoriques associés à des modélisations des premières monocouches de l'alliage, nous rendons compte de façon simple de ces phénomènes. À 830°C, cet oxyde ne se forme pas du fait de l'élimination par restauration thermique des défauts superficiels et l'incorporation d'oxygène est très dépendante de la déformation mécanique
Fichier principal
Vignette du fichier
INPL_T_1992_SCHMITT_J_F.pdf (8.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01776214 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776214 , version 1

Cite

Jean-François Schmitt. Influence d'une déformation mécanique sur les premiers stades de l'oxydation d'un alliage Ni80-Cr20. Sciences de l'ingénieur [physics]. Institut National Polytechnique de Lorraine, 1992. Français. ⟨NNT : 1992INPL019N⟩. ⟨tel-01776214⟩
24 View
18 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More