La psychanalyse sur le divan de la pragmatique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 1994

Psychoanalysis on the couch of pragmatics

La psychanalyse sur le divan de la pragmatique

Abstract

Taking the observation of Widlocher and Hardy-Bayle (1990) (that is to say the lack of research on psychoanalytic communication) as my starting point, I will tackle this issue by using pieces of information taken from pragmatic linguistics and the analysis of conversations. Theoretical part: first, I will specify on the one hand, the psychotherapeutic situation as opposed to other types of institutionalized conversations and, on the other hand, the psychoanalytic setting as opposed to the other forms of therapies. Then, I will voice two hypotheses on what is at the root of the originality of psychoanalytic communication. The first one concerns the task of laying the speech act bare, which this scheme would induce. The second one aims at giving a cognitive content to the working-through process, thanks to the semantic and pragmatic signs which can be picked out from discursive exchanges. Empirical part: after giving an account of the various linguistic tools used to carry out a speech analysis of parts of psychotherapy sessions, I will present the four corpora which lead to a detailed analysis. I will then attempt to bring to the fore certain communicational phenomena which can be connected to the processes given as examples in the theoretical part of my outline.
A l'origine de cette recherche se trouve le constat de Widlocher et Hardy-Bayle (1990) sur l'absence de travaux sur la communication psychanalytique, nous abordons cette question à l'aide d'outils issus de la linguistique pragmatique et de l'analyse des conversations. Partie théorique: dans un premier temps, nous spécifions d'une part, la situation psychothérapeutique par rapport à d'autres types de conversations institutionnalisées et d'autre part, le setting psychanalytique par rapport à d'autres formes de thérapies. Ensuite, nous formulons deux hypothèses sur ce qui fonde l'originalité de la communication psychanalytique. La première concerne le travail de mise en représentation de l'action (verbale) qu'induirait ce dispositif. La seconde vise à donner un contenu cognitif au processus d'élaboration grâce aux traces sémantico-pragmatiques repérables dans les échanges discursifs. Partie empirique: après l'expose des différents outils linguistiques utilises pour effectuer une analyse interlocutoire d'extraits de séances, nous présentons les quatre corpus qui ont donne lieu à une analyse détaillée. Nous tentons alors de mettre en évidence certains phénomènes communicationnels qui peuvent être rapportes aux processus modélisés dans la partie théorique. En conclusion, nous ouvrons le débat sur les problèmes épistémologiques portant sur les questions de la vérité de l'interprétation et le statut scientifique de la psychanalyse.
No file

Dates and versions

tel-01776713 , version 1 (24-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01776713 , version 1

Intranet access

Cite

Nadine Proiä. La psychanalyse sur le divan de la pragmatique. Psychologie. Université Nancy 2, 1994. Français. ⟨NNT : 1994NAN21031⟩. ⟨tel-01776713⟩
49 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More