Géochimie isotopique des métaux (Fe, Cu, Sb) et des metalloides (S, Se) dans la croûte océanique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2002

Géochimie isotopique des métaux (Fe, Cu, Sb) et des metalloides (S, Se) dans la croûte océanique

Olivier Rouxel

Abstract

Unavailable
Cette étude s'est intéressée à la recherche de nouveaux traceurs isotopiques (Fe, Cu, Se, Sb) des processus hydrothermaux océaniques (Site Lucky Strike, dorsale médio-Atlantique) et de l'altération des basaltes océaniques (Site ODP 801, Pacifique Ouest). L'objectif majeur a été d'explorer la possibilité d'utiliser ces systèmes isotopiques pour appréhender à la fois les processus chimiques et les processus biologiques dans ces environnements. Ce travail a nécessité la mise au point des protocoles analytiques des mesures isotopiques par ICP-MS multicollecteur Isoprobe. L'étude de la composition isotopique du Se dans les sulfures hydrothermaux océaniques montre des variations jusqu'à 8[pour mille], et avec l'analyse couplée des isotopes du S, permet d'apporter des informations importantes sur les processus biologiques et chimiques des environnements de subsurface. Les isotopes du Fe des sulfures hydrothermaux varient de plus de 4[pour mille], et sont influencés par les processus de précipitation de sulfures en profondeur. En revanche, les isotopes du Cu fractionnement préférentiellement pendant l'altération des sulfures de Cu dans les environnements des cheminées. , Les compositions isotopiques du S des sulfures secondaires dans la croûte océanique altérée variant entre 0 et -40[pour mille] sont en accord avec des fractionnements bactériens associés à la biosphère profonde. L'étude couplée avec les isotopes du Se apporte des contraintes supplémentaires sur les modèles de fractionnement des isotopes du S. Les valeurs isotopiques du Fe dans la croûte océanique varient de plus de 4[pour mille] et sont expliquées par (1) le lessivage préférentiel du 54Fe lors de l'altération et (2) l'oxydation partielle du Fe2+ et la précipitation d'hydroxydes de Fe dans les veines des basaltes, enrichis en 57Fe. La distinction entre des processus biologiques et abiotiques grâce aux isotopes du S, Se, Fe et Cu est donc possible mais des expériences en laboratoire des fractionnements isotopiques de ces éléments sont maintenant requises.

Domains

Earth Sciences
No file

Dates and versions

tel-02019411 , version 1 (14-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02019411 , version 1

Intranet access

Cite

Olivier Rouxel. Géochimie isotopique des métaux (Fe, Cu, Sb) et des metalloides (S, Se) dans la croûte océanique. Sciences de la Terre. INPL - Institut National Polytechnique de Lorraine, 2002. Français. ⟨NNT : 2002INPLA43N⟩. ⟨tel-02019411⟩
78 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More