Psychopathologie du trauma et syndrome de Münchhausen par procuration : de la notion de clivage à celle de dissociation, de l’approche psychanalytique aux psychothérapies EMDR et ICV - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2018

Psychopathology linked to trauma and the Munchausen syndrome by proxy : from splitting to dissociation, from the psychoanalytical approach to EMDR and LI psychotherapy

Psychopathologie du trauma et syndrome de Münchhausen par procuration : de la notion de clivage à celle de dissociation, de l’approche psychanalytique aux psychothérapies EMDR et ICV

Abstract

This thesis based on previous publications retraces clinical interventions and brings together written materials (15 articles, monographs and a book) spanning a period of 20 years on a form of intrafamilial abuse exploiting the medical field: the Munchausen Syndrome by proxy.Since our first encounter with a case of MSbP in 1996, we have learned to think about early childhood trauma using different psychopathological models and distinct clinical approaches (psychodynamic, EMDR, Lifespan Integration) in search of a fertile dialectisation and, over time, have committed to a trans- and inter-disciplinary perspective based on psychodynamic, cognitive and neurophysiological hypotheses to understand traumatic phenomena. From there interest in studying the line of thought involving epistemological fields assumed at first glance to be opposites reflects an evolution of clinical practice in describing how patients – authors or victims of MSbP have benefited from this dynamic. Composed of three parts, the first part of this thesis is devoted to a general presentation of the psychopathology of trauma and early distress taking into consideration the conceptual developments treated throughout our writings. The second part, centered on MSbP focuses on its semiology and etiology, medical and psychopathological terminology as well as the multidimensional interventions necessary for its treatment. The third part is dedicated to different psychotherapeutic approaches that we have used in treating patients, adults or children involved with MSbP. This last part gives rise to an understanding of how the concepts of splitting and dissociation can be revisited and integrated into a neuropsychological developmental perspective. Characterized by an epistemological framework based on a theoretic and therapeutic pluralism, this experience is shared with the desire of encouraging a psychopathological approach including complementarity, intersubjectivity and phenomenology.
Cette thèse sur travaux retrace une activité clinique et rassemble des écrits (corpus de 15 articles, monographies et un livre) sur une vingtaine d’années portant sur une forme de maltraitance intrafamiliale qui instrumentalise la sphère médicale : le Syndrome de Munchausen Par Procuration. Depuis notre première rencontre avec un cas SMPP en 1996, nous avons appris à penser les traumatismes de la petite enfance avec différents modèles psychopathologiques et des approches cliniques distinctes (psychodynamique, EMDR, Intégration du Cycle de la Vie). Dans une perspective trans- et interdisciplinaire, nous nous sommes engagés au fil du temps dans une compréhension des phénomènes traumatiques se fondant sur des hypothèses psychodynamiques, cognitives ou neurophysiologiques à la recherche d’espaces de dialectisations féconds. De là l’intérêt d’étudier ce cheminement à travers ces champs épistémologiques a priori opposés, reflet d’une évolution de la clinique actuelle, en décrivant comment des patients auteurs ou victimes du SMPP ont pu bénéficier de cette dynamique. Composée en trois parties, la première partie de cette thèse est dédiée à une présentation générale de la psychopathologie du trauma et des détresses précoces en prenant en compte les développements conceptuels traités dans nos écrits. La deuxième partie centrée sur le SMPP porte sur sa sémiologie et son étiologie, les terminologies médicales et psychopathologiques comme sur les conduites multidimensionnelles nécessaires à sa prise en charge. La troisième partie est consacrée aux différentes approches psychothérapiques que nous avons utilisées dans le traitement de patients, adultes ou enfants, concernés par le SMPP. Cette dernière partie est l’occasion de comprendre comment les notions de clivage et de dissociation peuvent être revisitées, intégrées dans une perspective neuropsychologique développementale. Caractérisé par une réflexion épistémologique basée sur un pluralisme théorique et thérapeutique, ce partage d’expérience souhaite permettre une approche psychopathologique laissant place à la complémentarité, à l’intersubjectivité et à la phénoménologie.
No file

Dates and versions

tel-03215135 , version 1 (03-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03215135 , version 1

Intranet access

Cite

Eric Binet. Psychopathologie du trauma et syndrome de Münchhausen par procuration : de la notion de clivage à celle de dissociation, de l’approche psychanalytique aux psychothérapies EMDR et ICV. Psychologie. Université de Lorraine, 2018. Français. ⟨NNT : 2018LORR0332⟩. ⟨tel-03215135⟩
189 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More