L’individualisation du droit pénal - Université de Lorraine Access content directly
Accreditation To Supervise Research Year : 2020

L’individualisation du droit pénal

Catherine Ménabé

Abstract

Le droit pénal, de fond comme de forme, cherche à s’adapter aux auteurs et aux contentieux et prend en compte leurs particularités. Si ce phénomène d’ « individualisation du droit pénal » peut être perçu comme un mouvement législatif contestable car source d’inflation législative et de spécialisation pénale, il présente également un intérêt criminologique car visant l’adaptation du droit au phénomène criminel et à ses auteurs pour une lutte efficace contre la criminalité. Les travaux de recherche menés se sont fondés sur l’idée que le droit pénal s’adapte aux individus compte tenu tant de leur statut statique que de leur statut dynamique. Ils se sont ainsi concentrés d’une part sur les femmes et les enfants et, d’autre part, sur les statuts de suspect et de condamné. Dans une perspective plus globale, les recherches s’intéressent en fin de compte à l’être social qu’est le délinquant ou la victime et au phénomène social qu’est la criminalité. Ainsi, les perspectives de recherche s’insèrent davantage dans des réflexions relatives d’une part au genre et à la famille et, d’autre part, à la réponse pénale et à la réaction sociale.

Domains

Law
No file

Dates and versions

tel-03346819 , version 1 (16-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03346819 , version 1

Cite

Catherine Ménabé. L’individualisation du droit pénal. Droit. Université de lorraine, 2020. ⟨tel-03346819⟩
33 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More