Saisir la pratique du chant choral en région lorraine du point de vue de l’expérience : essai d’anthropologie d’une technique artistique - Université de Lorraine Access content directly
Theses Year : 2021

Understanding the practice of choir singing in the French region of Lorraine : anthropology essay of an artistic technique

Saisir la pratique du chant choral en région lorraine du point de vue de l’expérience : essai d’anthropologie d’une technique artistique

Valérie Thackeray
  • Function : Author
  • PersonId : 1100447

Abstract

This research aims to understand the cultural transmission of this form of art, using the example of the region of Lorraine. It is based on years of participant observation (Malinowski: 1922) among choirs of the region. It offers a “thick description” (Geertz: 1973) of rehearsals and learning situations of singing techniques, in different forms of transmission (such as music schools, parish choir schools, self-managed choirs and large entertainment shows) for a better understanding of the kind of pleasure people find in choir singing and how these amateur musicians take ownership of vocal techniques. Choir singing is a way of playing music in an ensemble. Considering musical practice as a sum of interactions, we used the concept of “service relationship” (Goffman: 1974) to describe how social actors (singers and their conductor, or singers and their singing teacher), interact to make music happen. The first part of this essay presents the cultural landscape of the region and careers of long-time singers. Their long-time path as choir members reveals a network of mutual acquaintances and show us how individuals build their taste for art and find their pleasure. In the second part, we compared different forms of organization where choir singing is practiced and taught, from the most structured (such as public music schools) to the least (such as self-managed choirs), taking into consideration the views of those who teach singing in these organizations or manage them. The third part describes musical interactions which take place in singing classes and rehearsals, from the simplest such as the interaction of a singing teacher and his or her students, to more complex interactions such as rehearsal for musical shows of a hundred or more singers. This part highlights the specific interactions and negotiations of collective interpretation of music and the ability of ordinary people to use their body to cultivate the pleasure of entertainment and share their artistic sensibility with others. On an individual scale, choir singing is a form of art culture and a “culture of self” (Foucault: 1988). Thanks to its good accessibility, choir singing is an instrument of cultural democratization and enables individuals to contribute to the artistic and cultural scene.
Cette recherche entend comprendre la transmission d’une technique artistique à travers le cas de la pratique du chant choral dans la région Lorraine. Elle s’appuie sur une observation participante (Malinowski : 1922) de plusieurs années dans des chorales de cette région. Elle propose une « description dense » (C. Geertz : 1973) de situations d’apprentissage du chant, de répétition et d’interprétation de la musique dans différents contextes de transmission (écoles publiques de musique, maîtrises, chorales associatives, spectacles régionaux). Elle vise ainsi à mieux comprendre une forme de loisir et le plaisir qu’il procure, en examinant comment les amateurs s'approprient les techniques du chant choral. Le chant choral est une façon de faire de la musique d’ensemble. Considérant la pratique musicale comme une interaction, nous avons utilisé la notion de « relation de service » (Goffman : 1991) pour décrire les façons dont les acteurs (choristes et chefs de chœurs, ou choristes et professeur de chant) interagissent pour faire surgir la musique. La première partie de notre étude précise l’offre de chant choral en région Lorraine et présente le point de vue de choristes engagés depuis longtemps dans cette pratique. Leurs trajectoires longues dans les chorales des environs rendent visible un monde d’interconnaissance et nous éclairent sur la construction locale du goût du chant choral et du plaisir esthétique qu’il procure. La deuxième partie propose une analyse comparée des différents dispositifs de transmission du chant choral observable en région Lorraine, du plus structuré au plus libre, en adoptant le point de vue des professionnels qui y enseignent, ou qui les dirigent. La troisième partie étudie systématiquement les interactions qui engendrent le plaisir du chant choral, des plus individuelles (comme le corps à corps d’un cours de chant) aux plus collectives comme des concerts régionaux qui rassemblent des centaines de choristes. Cette partie met en valeur les négociations et interactions propres à l’interprétation collective caractéristique du chant choral, et la capacité, que confèrent les situations observées aux profanes qui y sont engagés, de cultiver le plaisir musical et de partager leur sensibilité artistique avec autrui. À l’échelle individuelle, le chant choral est donc une forme de culture artistique en même temps qu’une forme de culture de soi (Foucault : 1988). Par sa grande accessibilité, il est aussi un outil de démocratisation culturelle qui facilite la participation des individus à la vie culturelle et artistique.
Fichier principal
Vignette du fichier
DDOC_T_2021_0144_THACKERAY.pdf (7.51 Mo) Télécharger le fichier
DDOC_T_2021_0144_THACKERAY_Annexes.pdf (2.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03406021 , version 1 (27-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03406021 , version 1

Cite

Valérie Thackeray. Saisir la pratique du chant choral en région lorraine du point de vue de l’expérience : essai d’anthropologie d’une technique artistique. Sociologie. Université de Lorraine, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LORR0144⟩. ⟨tel-03406021⟩
90 View
351 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More